TPMP : Cyril Hanouna coupé en plein direct, les fanzouzes crient à la censure !

Alors qu’il s’apprêtait à donner des informations importantes sur TF1, Cyril Hanouna a été coupé subitement. Les fanzouzes n’ont pas apprécié.

 

La chaîne C8 a réussi à mettre les fanzouzes en colère. Et Cyril Hanouna ne doit pas être très content non plus. Dans l’émission du 2 mai, le présentateur de TPMP était en train d’évoquer un sujet important : les candidats de Koh-Lanta subiraient des pressions de la part de TF1 à propos de leur salaire. Ainsi, il était 20h30 lorsque Agathe Auproux a fini de donner son avis sur la question. Cyril Hanouna a alors pris la parole, et s’apprêtait à dévoiler un scoop, quand subitement, les fanzouzes ont vu leur baba disparaitre de l’écran.

 

Cyril Hanouna coupé en direct

« Je vous le dit, TF1 a fait d’énormes coups de pression pour ne pas qu’on revienne sur cette info », a alors expliqué Cyril Hanouna à la fin de l’émission. Il ajoute : « ils ont appelé tout le monde, la production, Dylan, tout le monde. Mais l’info … » Puis, les sponsors arrivent pour marquer la fin de l’émission et couper le présentateur qui n’avait pas du tout rendu l’antenne. Mais pourquoi la régie n’a-t-elle pas laissé l’animateur finir son émission ? Cyril Hanouna aurait-il évoqué un sujet interdit avec ses chroniqueurs ? Surtout que Agathe Auproux semblait d’avoir pas mal d’infos… Découvrez la vraie raison de cette coupure dans la vidéo vi-dessus.

 

Les fanzouzes crient à la censure

Ainsi, cette coupure n’a pas du tout plu aux fanzouzes, comme nous le montre la vidéo en haut de l’article. Pour beaucoup, la chaîne C8 a tout simplement coupé Cyril Hanouna car il s’apprêtait à dévoiler des informations importantes sur TF1. Un fanzouze a tweeté : « c’est quand même honteux d’être coupé au meilleur moment, quand baba comptait dire une info importante. C’est sûr que C8 a eu des pressions je vois pas les choses autrement !! » Les fanzouzes sont très remontés …

Cyril Hanouna coupé en direct dans TPMP, les fanzouzes crient à la censure

Publié par Charlotte Z. le 03 Mai 2018
0