Paris : Brûlé sur 95% du corps, cet homme a survécu grâce à la greffe de peau de son jumeau (vidéo)

 

 Peu de chance pour survivre

En septembre 2016, Franck est hospitalisé à l’hôpital Saint-Louis à Paris. Suite à un accident de travail, l’homme est brûlé sur la quasi totalité de son corps, soit 95%. Son état est critique, et ses chances de survie sont très minces. Les médecins ne lui donnent plus longtemps pour vivre, jusqu’à ce qu’ils apprennent que la victime a un frère jumeau homozygote, c’est-à-dire du même oeuf. Éric est le frère jumeau de Franck. Il a accepté de donner une partie de sa peau pour sauver la vie de son frère. Si elle est plus que nécessaire, la greffe de peau est une opération complexe, et qui plus est sur une aussi grande partie du corps.

 

Une grande première

« C’est la première fois qu’on réalise une greffe de peau entre jumeaux sur 95% du corps », explique le professeur Maurice Mimoun, chef du service chirurgie plastique et reconstructrice de l’hôpital Saint-Louis. Puisque les deux frères sont des jumeaux homozygotes, Franck ne devrait pas faire de rejet, leur capital génétique étant identique. Pendant plusieurs mois, les deux hommes ont du subir au total une dizaine d’opération. La peau d’Éric, le jumeau sain, a été prélevée sur son crâne, ses cuisses et son dos car ce sont des parties qui cicatrisent rapidement. En tout, les médecins ont pu obtenir 45% de peau qu’ils ont étiré grâce à une machine afin d’avoir « comme un bas résille ». Une fois posée sur le patient, « les petites plaids entre chaque maille cicatrisent en dix jours ».

Finalement, Franck a pu récupérer petit à petit et est rentré chez lui. « Il est chez lui avec sa compagne, il peut vaquer à ses occupations, son visage a très bien récupéré, ses mains aussi », rassure le professeur Mimoun.

En savoir plus sur : - - - - - - - - - -

Publié par Marion Ristor le 23 Nov 2017
 
0