Brûlée sur 65% du corps, cette survivante donne naissance à son premier enfant (vidéo)

Un tragique accident

Turia Pitt et Michael Hoskin forment un formidable couple. Mais en 2011, un tragique accident a fait trembler le couple. Alors qu’elle participait à un marathon en Australie, Turia Pitt, alors âgée de 23 ans, s’est retrouvée piégée dans un feu de brousse. La jeune femme a été brûlée sur 65% du corps. Elle a perdu des doigts sur la main droite et a du subir pas moins de 200 opérations. Elle s’est battue pendant cinq mois à l’hôpital. Cet accident était loin de fragiliser le couple. Bien au contraire. Michael Hoskin, son compagnon, a quitté ses fonctions d’agent de police pour s’occuper d’elle.

 

« La beauté vient de l’intérieur »

Si les médecins étaient sceptiques quant à ses chances de survie, Turia Pitt a su se rétablir petit à petit. Pendant deux ans, la jeune femme s’est cachée sous un masque pour cacher son visage brûlé. Mais les encouragements et les mots doux lancés sans cesse par Michael Hoskin vont rassurer la jeune femme qui finira par tomber le masque. « Quand je regarde dans le miroir, je vois la magnifique femme que Michael voit parce que comme Michael, je sais que la beauté vient de l’intérieur et que ce qui compte vraiment est qui nous sommes, et non à quoi nous ressemblons », raconte Turia Pitt à Friday Magazine. Cette véritable sportive n’a pas oublié pour autant sa passion pour les marathons. Elle continue désormais à courir. Aujourd’hui, elle est devenue une véritable source d’inspiration pour des milliers de gens.

 

La grossesse miracle

Il y a quelques temps, Turia Pitt et Michael Hoskin annonçait qu’ils attendaient un heureux évènement. Le couple a fait la une des magazines australiens, affichant fièrement le ventre tout rond de la jeune maman. Celle qui a enduré de nombreuses opérations s’est préparée à l’accouchement. « Quand tu sais que tu vas devoir souffrir, c’est un peu effrayant. Je ne l’envisage pas comme ça. Je pourrais voir ça d’une manière négative, ou d’une manière encourageante. Si je l’envisage de manière encourageante, je me sens mieux, alors j’ai choisi cette option. » Le couple a accueilli le premier enfant, un adorable petit garçon prénommé Hakavai.

En savoir plus sur : - - - - - - - -

Publié par Marion Ristor le 13 Déc 2017
0