Pour soigner ses patients qui souffrent de sclérose en plaque, une clinique Suisse réputée leur propose de la tisane de cannabis !


La tisane de cannabis pour apaiser les patients

La Suisse tolère mieux (que la France) la consommation et la production de cannabis. À noter que c’est en raison de ses vertus thérapeutiques et pas pour autre chose, les petits amis. En effet, il a été reconnu que la molécule de THC peut s’avérer bénéfique pour soigner certains maux. D’ailleurs, une clinique suisse très réputée pour ses soins en matière de sclérose en plaque (la Clinique Bernoise), proposerait des tisanes de cannabis à ses patients. Et c’est dans un reportage de France 2 Un œil sur la planète, qu’on en apprend plus à ce sujet. Ainsi, on apprend que Michel Barras, un patient souffrant de sclérose en plaque, se sert du cannabis comme anti-douleur. Il explique que les médicaments ne sont malheureusement que peu efficaces pour traiter ce dont il souffre. Et que les tisanes de cannabis, ou même les gouttes de THC de synthèse, parviennent à calmer les spasmes.

tisane de cannabis

tisanes de cannabis fins medicales

Différents modes de consommation possibles du THC

À noter également que certains médicaments ont des effets secondaires dévastateurs. D’où un argument de plus en faveur de la consommation de cannabis à des fins médicales. Qui certes, est une drogue (comme bien des médicaments), mais a le mérite d’être naturelle… Claude Vaney, neurologue, affirme que les personnes paraplégiques ou celles souffrant de sclérose en plaques arrivent à trouver l’apaisement dans la consommation de THC, même s’il est artificiel. Il explique également que tout est une question de dosage à trouver et de mode de consommation. Que cela soit en fumant un joint, en buvant une tisane ou en se préparant des biscuits au cannabis. Qu’à cela ne tienne. Mais ne vous y trompez pas, ce n’est toujours pas autorisé en France. Alors pas de bêtises 🙂

tisane de cannabis malades

Source images / image à la une : positivr
Source reportage : France2 via Fb

En savoir plus sur :

Publié par Charlene le 24 Mai 2017
0