La « fille la plus poilue au monde » a bien grandi et a trouvé l’amour : elle nous présente son futur mari !

En 2010, Supatra Susuphan avait obtenu le titre officiel de la « fille la plus poilue » du monde. Celle qui a le visage recouvert de poils a pourtant réussie à trouver l’amour. Elle s’apprête même à se marier. Plus épanouie que jamais, elle nous présente l’heureux élu.

 

Elle a longtemps souffert des moqueries

Supatra souffre d’hypertrichose, une condition rare mais bien connue, qui se manifeste par une surpilosité sur l’ensemble ou sur une partie du corps. La jeune femme a donc une barbe mais elle a également des poils là où même un homme n’en a pas. Elle a des poils sur les pommettes, le front, la moustache, la barbe et de très longs cils. Si pendant des siècles, les personnes velues étaient vues comme des monstres, aujourd’hui, les personnes atteintes d’hypertrichose osent en parler. Et Supatra a adopté la meilleure attitude, ne pas se cacher et assumer sa différence.

 

Elle est plus heureuse que jamais

Bien sûr, étant plus jeune elle a entendu tous les surnoms, comme Chewbacca ou loup-garou. « Certaines personnes s’amusaient à m’embêter et à m’appeler « le singe », mais c’est fini, ils ne le font plus maintenant ». Pour elle, ses poils sont tout à fait normaux et elle n’y pense même plus. Néanmoins, Supatra suit un traitement et rase parfois ses poils du visage, notamment lorsqu’ils deviennent trop longs et l’empêchent de voir correctement. Son nouveau visage sans poils, lui a d’ailleurs permis de trouver l’amour. « Tu n’es pas seulement mon premier amour, tu es l’amour de ma vie », écrit-elle à son amoureux sur les réseaux sociaux.

 

Les femmes poilues ne se cachent plus

Même si le cas de Supatra est assez exceptionnel, beaucoup de femmes ont décidé de libérer la parole au sujet des poils. Les femmes poilues sont de plus en plus nombreuses à s’afficher et à s’assumer, refusant ainsi de se contraindre aux diktats qui leur imposent une épilation parfaite, une peau lisse en toutes circonstances. De plus en plus de femmes n’hésitent pas à afficher leurs aisselles ou bien leurs jambes poilues. Une façon pour elles de se décomplexer, de décomplexer les autres femmes et de se rebeller contre les injonctions de beauté que subissent les femmes depuis maintenant de bien trop nombreuses années.

 

En effet, les femmes aussi ont le droit d’être poilues et ne sont pas obligées de sortir épilées tout le temps. Ou même jamais. Les femmes sont libres de laisser leurs jambes ou leurs aisselles poilues si cela leur chante. Cela n’est pas sale, ce choix leur appartient car leur corps leur appartient. Le corps des femmes n’est pas un objet soumis aux diktats de la beauté. Poilues ou pas poilues, les femmes sont libres de ce qu’elles font sur leur corps.

 

Notez également qu’en été notamment, les rasages à répétition du maillot ou des aisselles peuvent vite devenir des moments de torture. La peau est irritée à force d’être épilée et certaines femmes se mettent même la peau en sang. Peut-on vraiment ne pas tenir compte de cela ? On en doute.

 

Crédits : Barcroft TV

Publié par Nicolas F le 10 Juin 2018