En 2016, ce type a réussi à attraper 15 000 peluches aux machines à pinces des fêtes foraines, hallucinant… (vidéo)


Voilà qui est assez surprenant, voir carrément incroyable ! En effet, Chen Zhitong, 35 ans, joue aux machines à pinces comme un vrai pro. Vous savez, ces espèce de machines de fête forraine dans lesquelles il y a plein de peluches. On met une petite piécette, on joue et… on perd. Eh bien figurez-vous que Chen serait même un expert en la matière. En 2016, ce joueur effréné aurait ainsi réussi à gagner 15 000 peluches. Voilà qui est assez sympa, si vous le croisez dans une fête, vous pouvez lui dire de vous choper n’importe quelle peluche, il y arrivera. Et voilà qui me fait penser que samedi, j’étais dans une de ces fêtes, et il y avait la licorne d’Agnès, du film Moi, Moche et Méchant, dans une de ces machines… Je n’ai même pas tenté ma chance, mais ça veut dire que Chen aurait pu me l’avoir !!!

licorne agnesGiphy

Par contre, comme vous pouvez l’imaginer, cet attrapeur de peluches ne s’est pas fait que des amis. En effet, on ne va pas tourner autour du pot, les forains ne l’aiment pas. Il explique que certains d’entre eux le payent pour qu’il arrête de jouer. D’autres encore, lui proposent de lui payer à déjeuner. Bon certes, la bouffe c’est intéressant, mais c’est bien triste de ne pas pouvoir jouer ! Cela dit, je suis contente d’apprendre que d’après Chen, ce n’est ni une question de hasard, ni une question de chance. Il y aurait trois paramètres essentiels à connaître pour pouvoir gagner :

-La capacité de serrage de la pince

-L’angle de rotation de celle-ci

-La disposition des jouets

 

Ce ne serait donc pas qu’une question de « chance » et de « hasard » contrairement à ce qui est inscrit sur les machines des fêtes foraines.

 

Chen a même fait don de mille peluches à des écoles l’an dernier. Alors si ça rend les enfants contents, ma foi, j’ai envie de dire qu’il continue !! Et qu’il nous forme bon sang.

machines a pinces

Crédit photo / photo à la une : capture YouTube / Great Big Story

Publié par Charlene le 29 Avr 2017
0