Instagram ne comptabilise plus les « likes » : un Instagrameur pose nu pour interpeler Instagram

Cela pourrait devenir une réalité en France, alors soyez prêts à cette terrible nouvelle. Bientôt, il se pourrait que vous ne puissiez plus voir le nombre de likes sur une photo Instagram ! C’est déjà le cas de l’autre côté de la terre. On savait que les Australiens marchaient à l’envers, mais là ça dépasse tout ! Pour protester contre cette mise à jour, un influenceur australien a décidé de poster une photo de le lui nu, ce qui est strictement interdit dans le règlement de la plateforme. Regardez la vidéo pour voir comment il s’y est pris et pourquoi il a pris cette décision.

> À lire aussi : Des manifestants nus se cachent les parties intimes avec des tétons géants pour protester contre la censure de Facebook

Yakiboy est un influenceur en colère !

Hossein Balapour est un colosse de muscles d’1m95. D’origine iranienne, il dit être arrivé en bateau à Sydney, il y a 6 ans. « Pourquoi je ne pourrais pas gagner de l’argent avec mon corps ? », répond le jeune homme de 29 ans, lorsqu’on lui demande pourquoi il s’exhibe sur les réseaux sociaux. D’une certaine façon, son idée est payante. Celui qui se fait appeler Yakiboy a un physique impressionnant et un corps couvert de tatouages. Lui qui a débarqué en Australie sans argent, se trimballe maintenant en survet’ Versace, porte des dents en or et monnaie ses photos dénudées à un prix d’or. Sur Instagram, il sévit sous le pseudo vérifié leon68yaki, suivi par plus de 254 000 abonnés. Sauf qu’aujourd’hui, « Human Lamborghini » – surnom qu’il s’est auto-attribué parce qu’il compare son corps à une Lamborghini – n’est vraiment pas content. Instagram – autrement dit, son gagne-pain – a fait une mise à jour qui ne plait à aucun influenceur, en Australie.

> À lire aussi : Instagram censure les photos de son fils au visage déformé par un syndrome

Instagram ne montre plus le nombre de likes sur les photos

En Australie, le groupe Facebook, qui détient Instagram, a décidé de ne plus jouer le jeu de l’escalade aux likes afin d’ « d’enlever toute pression », comme l’explique Mia Garlick, directrice des politiques d’utilisation du groupe en Australie et en Nouvelle-Zélande. Notez que ce test existe aussi au Canada ou au Brésil. Il n’est dorénavant plus possible pour un utilisateur de voir le nombre de likes sous une photo. En cliquant sur l’icône en forme de cœur, il est toujours possible de voir la liste des gens qui ont liké, mais si vous voulez savoir exactement combien de personnes l’ont fait, il faudra compter un à un chacun des utilisateurs. Autrement dit, vous et moi, nous n’aurons pas trop de mal à compter qui de nos 128 abonnés ont liké notre photo, mais quand on est un influenceur et qu’on récolte des dizaines de milliers de likes sur chaque photo, c’est mission impossible !

> À lire aussi : Des manifestants nus se cachent les parties intimes avec des tétons géants pour protester contre la censure de Facebook

Il nargue Instagram en postant du contenu dénudé

« Nous espérons que ce test réduira la pression qui existe sur le nombre de likes qu’une publication reçoit, afin de vraiment se concentrer sur le partage de choses qu’on aime. On effectue le test en Australie, afin de voir et d’apprendre comment cela peut améliorer l’expérience des utilisateurs sur Instagram et comment ça peut aider les gens à moins se focaliser sur les likes mais plus sur l’histoire qu’ils racontent », tente de justifier la directrice de Facebook. Cette mesure ne plait évidemment à aucun Instagrameur australien et Hossein Balapour, alias Yakiboy, a décidé de jouer la provoc’ en s’affichant presque nu sur le réseau social. Il a posté une photo de lui nu sur Instagram, avec un émoticône de pizza pour cacher ses parties intimes. « Comme Instagram se débarrasse des likes, tout ce qu’il nous reste, ce sont les commentaires… Alors, voyons combien de commentaires cette pizza peut recevoir ». Puisqu’en Europe il est toujours possible de voir la comptabilisation des likes, on peut le rassurer, sa photo a cumulé plus de 34 200 cœurs. C’est deux fois plus que le nombre de likes qu’il reçoit habituellement sur ses photos.

> À lire aussi : Révolution numérique : Instagram va faire disparaître les compteurs de likes, découvrez pour quelle raison

Crédits : Instagram/leon68yaki, Giphy

En savoir plus sur : - - - - -

Publié par Nicolas F le 28 Juil 2019
0