Cette institutrice part à la chasse aux stéréotypes sexistes au sein de sa classe, découvrez comment (vidéo)

Les stéréotypes sexistes ne sont pas innés

Il y a peu de temps, on vous dévoilait une BD de l’illustratrice Emma. Elle nous dévoilait alors le terme de charge mentale. Et je crois pouvoir dire que bien des femmes ont ENFIN pu mettre des mots sur le malaise et le mal-être qu’elle pouvait ressentir au sein de leur couple quant à la répartition des tâches ménagères… Si l’INSEE nous confirme que les femmes passent 2.5 fois plus de temps que les hommes à s’occuper des tâches du foyer, il faut dire que c’est à nous tous d’éduquer nos gamins pour que les choses changent une bonne fois pour toute. Et qu’on arrête de représenter systématiquement ce même schéma. D’ailleurs, les stéréotypes sexistes sont présents – de façon plus ou moins consciente – dès le plus jeune âge.

chasse aux stereotypes sexistes

Éduquer les enfants à l’égalité femmes-hommes

Ce qui inquiétant, c’est que ce n’est pas inné chez un enfant. Ce qui signifie que ce qu’il reproduit plus tard, c’est parce qu’il a appris au sein même de son propre foyer. En cela, Pauline, une enseignante de 32 ans, souhaite faire bouger les choses. Elle travaille avec des élèves en CM1 et explique que les premiers stéréotypes à l’école se trouvent notamment dans les bouquins des enfants. Où l’on va montrer maman qui fait la cuisine et papa qui va au football. Tant que ces stéréotypes existeront, l’inégalité femmes-hommes existera. On vous propose de regarder la vidéo de Pauline sur sa façon de « chasser » les stéréotypes machistes au sein de sa classe. Sa vidéo a déjà récolté plus d’1.2 millions de vues ! N’oubliez pas de nous donner votre avis.

Crédit photo / photo à la une : capture vidéo StreetVox via Fb

Publié par Charlene le 27 Mai 2017
0