Un perroquet a balancé sa maitresse à la police qui a tué son mari en répétant tout ce dont il avait été témoin !

 

Qui n’a pas rêvé d’avoir chez lui un adorable perroquet qui parle ? C’est fascinant de savoir que ces animaux sont capables de retenir des sons et de les reproduire. Malheureusement pour Glenna Duram, elle va finir sa vie en prison, à cause de son perroquet trop bavard qui l’a balancée à la police pour le meurtre de son mari.

 

Le perroquet est le seul témoin de la scène

Glenna Durham, 49 ans, habitante de Sand Lake, dans le Michigan, vient seulement de sortir de l’hôpital après avoir souffert d’un tir (presque) mortel dans la tête. Elle a d’abord tiré cinq fois sur son mari, avant de retourner l’arme contre elle. À peine sortie de l’hôpital, elle a dû affronter un jury au tribunal, qui l’a condamné à la prison à perpétuité pour meurtre au premier degré donné par une arme à feu. Pourtant, les indices récoltés par la police étaient maigres et personne n’avait été témoin du crime. Personne… sauf le perroquet gris qui observait tout, depuis la cuisine.

Le perroquet est une vraie balance (News8/Woodtv.com)

Le perroquet a enregistré toute la dispute mortelle

C’est l’ex-femme de Martin Duram, la victime, qui a recueilli le perroquet chez elle, depuis la mort de son ex. C’est elle qui a aussi alerté la police, alors que Glenna était toujours à l’hôpital. Elle s’est rendue compte que le perroquet qu’elle venait de recueillir était obsédé par ce qu’il venait de se passer. Il répétait sans cesse la même longue tirade depuis ce jour horrible : « Ta g**** ! » on peut entendre, parmi d’autres insultes et ce qui ressemble à une dispute de couple, prononcée par une voix féminine. Puis, la dispute finit abruptement par cette dernière réplique : « Ne tire pas ! P****, ne tire pas », en imitant la voix de Martin. En réalité, le couple s’est disputé à propos de leurs dettes accumulées par le mari qui était accroc aux jeux de hasard. Lors de la dispute, Glenna s’est emparée de l’arme et lui a tiré dessus à plusieurs reprises. Regrettant son geste, elle a ensuite voulu se suicider. Lorsque les voisins sont arrivés, alertés par les tirs, ils ont cru à un cambriolage, tout avait été retourné et les deux corps gisaient au sol.

Martin et Glenna Duram se disputaient pour des histoires d’argent (Handout)

Publié par Nicolas F le 01 Sep 2017
 
0