Pour la première fois, une transgenre fera la couverture de Playboy ! Et elle est française !

Quelques semaines après la disparition de Hugh Hefner, fondateur mythique de Playboy, le magazine prouve encore qu’il peut surprendre. Souvent, le magazine s’est positionné en tant que pionnier de la liberté sexuelle et a montré des femmes qui assumaient leur sexualité. Pour la première fois, la playmate à la une sera Inès Rau, une transgenre française.

 

Une Française en une de Playboy

Playboy n’est pas seulement un magazine que l’on feuillète pour ses pages centrales, c’est aussi une revue de fond avec des articles engagés. Quoi de plus formidable que d’avoir choisi une transgenre, dans ce magazine qui accepte les femmes sous toutes leurs formes, comme le justifie Cooper, le fils de Hugh Hefner, devenu directeur artistique du magazine : « C’est la bonne chose à faire. On est à une période où les rôles des genres sont en train d’évoluer. C’est le moment pour nous de prendre un peu de recul et d’observer ce pour quoi on s’est toujours battus, et prouver que cette chose qui existe depuis le début, est toujours bien présente dans notre culture ».

 

Elle veut mettre fin à la transphobie

Interrogée par le New York Times, Inès Rau a réagi en lisant les commentaires la concernant : « Jamais je n’aurais imaginé que les gens pouvaient être tellement transphobe. Je savais qu’on avait toujours du travail à faire pour que les gens finissent par voir les trans comme des femmes, mais je n’aurais pas imaginé que c’était à ce point. Je suis encore plus fière et contente de l’avoir fait, parce qu’il faut faire changer les mentalités. Il le faut ».

 

Une première transgenre en couverture

Même s’il s’agit d’une petite révolution de voir une femme transgenre en couverture du magazine, ce n’est pas une première non plus de la voir dans les pages de Playbou. Inès avait déjà été photographiée dans le magazine, qui avait imaginé une édition de « A à Z ». Elle apparaissait sous la lettre « E », comme « évolution ». Avant elle, le mannequin britannique Caroline ‘Tula’ Cossey, aussi James Bond girl, était déjà apparue dans le magazine, en 1981, à l’occasion de la sortie du film. Puis, 10 ans plus tard, quand sa transsexualité a été révélée, elle avait eu droit à un shooting en solo.

Publié par Nicolas F le 24 Oct 2017
0