Des enfants rejouent les atrocités des camps nazis lors d’un spectacle scolaire réaliste

L’école primaire de Łabunie, en Pologne, a provoqué une vive polémique dans le pays. Les élèves ont participé à une pièce de théâtre, durant laquelle ils reconstituaient la vie dans les camps de concentration nazis. Plusieurs enfants portaient un uniforme rayé et étaient amassés en tas à terre. Les jeunes enfants qui jouaient le rôle des juifs morts étaient entourés par d’autres enfants qui jouaient les soldats SS, portant l’uniforme et les brassards caractéristiques. Regardez la vidéo pour voir les images de cette pièce de théâtre rappelant les heures les plus sombres de l’histoire.

> À lire aussi : Quand les élèves d’une école primaire se rasent la tête en soutien à leur camarade atteinte d’un cancer… Magnifique leçon de solidarité !

Cette école primaire a choisi de faire un spectacle sur le thème des camps de concentration

Une école primaire polonaise proche de la frontière ukrainienne est au cœur d’un scandale. Pour le spectacle de fin d’année, avant les congés de Noël, les parents étaient conviés dans la salle de sport de l’école, qui faisait office de scène de théâtre. Sur la scène, les enfants reconstituaient des scènes de vie qui se sont déroulées dans le camp de concentration d’Auschwitz. Deux élèves jouaient les agents de la Gestapo, avec des costumes sombres et un brassard rouge sur lequel figurait une croix gammée. Tout autour de la scène, des fils barbelés étaient déroulés. Les filles étaient habillées de l’uniforme des Jeunesses hitlériennes. Et au milieu de la scène, gisaient les corps de six jeunes enfants en uniformes rayés, recroquevillés sur eux-mêmes.

> À lire aussi : Miss Holocauste a 93 ans : le concours de beauté pour célébrer les survivantes des camps

La reproduction des camps nazis par des enfants fait polémique

Pour simuler les chambres à gaz, de la fumée s’échappait d’une boite posée près de la scène. Pendant le spectacle, une jeune élève a entamé une chorégraphie morbide autour des faux enfants juifs morts, portant une cape sur laquelle figurait une tête de mort. Tout est bien qui finit bien puisque l’apogée de la pièce de théâtre s’est produite lorsque des enfants qui jouaient le rôle des « gentils », sont apparus et ont battu les Nazis. Les images du spectacles qui ont été prises par les parents fiers de leurs bambins ont rapidement fait le tour des réseaux sociaux. Le Mémorial d’Auschwitz a condamné ce spectacle « terrifiant et cruel ». Le maire de Łabunie, membre du parti populaire de droite n’a pas condamné le spectacle. Au contraire, celui-ci avait selon lui pour but « d’apprendre aux enfants qu’ils doivent défendre la civilisation latine. Aujourd’hui, il faut gérer des personnes très différentes, et les politiciens de gauche pensent pouvoir créer un nouveau type d’hommes, une nouvelle société sans dieu ».

> À lire aussi : Pour s’opposer à la tenue d’un festival néo-nazi, un village allemand rachète tout le stock de bières des alentours

Crédits : Facebook/tygodnik.zamojski, Adam Tuchlinski

En savoir plus sur : - - - - - -

Publié par Nicolas F le 11 Jan 2020
0