10 trucs (agaçants) que les Réunionnais vivent en arrivant en métropole (vidéo)

La Réunion, cette île de l’Océan Indien (et pas des Antilles)

« Tu peux nous dire quelque chose en créole ? », « Ca doit boire du punch là-bas ! », « Mais il neige à La Réunion ? Comment vous faites pour faire du ski ? » : autant de questions qui nous font rire (jaune). Car oui, aujourd’hui encore, on nous demande si on a l’électricité. Pour vous répondre : oui, à La Réunion, on a le courant, et même Internet, parce qu’on est des rebelles. Et comment on fait pour se déplacer ? La légende raconte qu’on sauterait de liane en liane, vêtus de pagnes et de noix de coco… Mais plus sérieusement (et là c’est moins sexy) : on a des voitures – d’ailleurs les Réunionnais sont férus d’automobile – et aussi des bus.

 

Réunionnais, et français

Pour beaucoup de métropolitains, il y a une fameuse question qui subsiste : « Mais vous êtes français ? ». Qu’on se le dise une bonne fois pour toute, La Réunion est un département d’Outre-Mer français situé dans l’Océan Indien. Alors, oui, nous sommes français, nous parlons la langue de Molière. Des fois à notre façon, certes. Il nous arrive parfois de demander un « gabier » pour retirer de la monnaie, de dire que la pluie farine, de lâcher des « oté ! » naturellement dans nos phrases quand on est surpris… Bref, très vite, c’est notre côté créole qui ressort. Mais par pitié, ne nous demandez pas de vous parler en créole ! D’abord parce que vous n’allez rien comprendre. Et en plus parce que c’est très malaisant. Et d’ailleurs en parlant de créole, ne nous demandez pas non plus de traduire des paroles de créole martiniquais ou guadeloupéen, nous même on ne comprend pas !

 

Bref, la Réunionnaise que je suis a voulu vous faire une compilation de 10 trucs qu’ont vécu au moins une fois les Réunionnais expatriés en métropole, le tout en vidéo. A regarder sans modération !

 

Crédits : Ile de La Réunion Tourisme, Car Jaune

Publié par Marion Ristor le 26 Mar 2018