La Chine ferme des dizaines de ponts à fond de verre jugés pas assez solides et dangereux !

Si vous avez une peur bleue du vide, cette nouvelle ne devrait pas franchement vous rassurer. Depuis une dizaine d’années, la Chine fait la part belle aux ponts de verres près des sites remarquables partout dans le pays. Selon les estimations, plus de 2300 édifices et passerelles du genre sont installés aux quatre coins du territoire.

Mais la solidité de quelques uns de ces équipements serait aujourd’hui remise en question. La sécurité des touristes en serait menacée. Les autorités chinoises ont donc dû se résoudre à fermer l’accès à des dizaines de ponts à fond de verre pour revoir les plans de ces structures monumentales.

ponts chine

>>>À lire aussi : Quels sont les 25 ponts les plus dangereux au monde ?

Plus de 30 ponts à fond de verre fermés en Chine

Selon les médias chinois, les autorités ont fermé 32 sites du genre lors des 18 derniers mois. Ces ponts et passerelles à flanc de falaise ou entre deux collines ont été conçus en vitesse pour répondre à une demande touristique accrue dans ces régions. De quoi mettre en péril la solidité de ces équipements et la sécurité des touristes.

Il n’existe pas de normes spécifiques pour la construction de ces édifices en Chine et encore aucun encadrement national autour de ces milliers de projets. Un laisser-aller qui a malheureusement déjà donné lieu à des incidents dramatiques ces derniers mois.

>>>À lire aussi : Le balcon en verre au 103e étage d’une tour à Chicago se fissure avec des touristes dessus

Des incidents dramatiques survenus ces passerelles en verre

En 2017, une vidéo choquante montrait une passerelle en verre située à 1180 mètres d’altitude se fissurer (pour de faux) au passage des touristes. L’animation jugée de très mauvais goût avait fait scandale. Plus dramatique, d’autres incidents survenus sur des édifices du genre ont coûté la vie à deux touristes et fait plusieurs blessés cette même année sur deux différents sites.

Cité par le média chinois ECNS, Long Tao, responsable d’un groupe spécialisé dans les attractions touristiques, déplore l’arrivée trop massive de ces structures. « Au début, ces passerelles offraient un attrait supplémentaire au lieu. Mais la multiplication des projets similaires ont fait perdre toute dimension exceptionnelle à ces structures. » regrette-t-il, en appelant le gouvernement à renforcer la réglementation de ces installations.

>>>À lire aussi : 220 mètres de haut, 500 de long : un nouveau pont suspendu tout en verre bat le record du monde et il se balance !

En savoir plus sur : -

Publié par Maxime le 30 Oct 2019
0