Confinement : Ce couple en lune de miel se retrouve coincé dans un hôtel de luxe aux Maldives, quel dommage !

Alors que certaines personnes vivent le confinement dans une situation précaire, d’autres s’en sortent bien voire même très bien. Ce couple de jeunes mariés en lune de miel s’est retrouvé coincé seul dans un hôtel de luxe aux Maldives, que la vie est dure. Découvrez leur histoire dans la vidéo ci-dessous :

A lire aussi : Confinement : allez vous pouvoir partir en vacances cet été ?

Olivia et Raul de Freitas n’ont pas eu de chance ou peut-être que si. Parti passer leur lune de miel sur une île paradisiaque des Maldives, ils se retrouvent bloqués sur l’île à cause du coronavirus. Originaires d’Afrique du Sud, ils ont appris, trois jours après leur arrivée, que tous les aéroports de leur pays fermaient le lendemain à minuit. Finalement, cette malchance n’a fait que prolonger leur voyage puisqu’ils ont pu rester dans leur hôtel de luxe, le Cinnamon Velifushi Maldives, où les chambres les moins chères coûtent 750 dollars la nuit.

Une lune de miel à rallonge dans un hôtel de luxe, saleté de confinement !

La jeune enseignante de 27 ans et le boucher de 28 ans ont d’abord envisagé de faire le trajet d’une heure et demie en hors-bord pour rejoindre Malé, l’île principale et donc l’aéroport, endroits qui étaient aussi confinés. Finalement, le couple a dû rester confiner dans leur hôtel de luxe où ils ne devaient passer initialement que six jours. Dans l’hôtel, avec le confinement, les employés ont dû également rester. Ils ont interdiction de quitter leur poste tant qu’il y a des clients. Les jeunes mariés se sont donc retrouvés seuls, depuis le week-end du 4 avril, avec 9 serveurs à leurs petits soins. Ils mènent une vie de pacha : grasse matinée, bronzette, plongée, piscine…

Le confinement paradisiaque, ça coûte cher

Même si ce confinement est paradisiaque et les met même en sécurité, il leur coûte très cher. Au départ, ils avaient choisi cet hôtel de luxe sur un coup de folie au vu des tarifs. L’établissement a accepté de faire un tarif réduit au couple mais toutes leurs économies vont tout de même y passer. Alors qu’il pensaient s’acheter une maison, pour l’instant c’est dans leur lune de miel qu’ils investissent. « Tout le monde rêve d’être coincé sur une île déserte, jusqu’à ce que ça vous arrive pour de bon » , a déclaré Olivia de Freitas au New York Times. 

Le couple cherche tout de même une solution : la seule qu’on leur a proposée est hors de prix. 40 autres Sud-Africains sont répartis dans les Maldives et ils devraient mettre 104 000 dollars pour louer tous ensemble un jet pour être rapatrié. Voilà la folie qu’on leur a suggérée, leur voyage risque donc de durer très longtemps, le paradis pourrait-il se transformer en enfer ?

Sources : New York Times, Le Parisien

A lire aussi : 30 photos qui montrent que certains voyages peuvent être très décevants !

En savoir plus sur : - - -

Publié par Romane le 09 Avr 2020
0