1642 km à pied : Un Français perd à la courte paille et rentre à pied de Hongrie jusque dans le Tarn

Publié par Nicolas F le 11 Mai 2019

1 km à pied, ça use, ça use, 2 km à pied… On vous épargne la suite. Pierre, surnommé Pierrouf, a pu compter jusqu’à 1642, comme les 1642 km qu’il vient de parcourir à pied. En vacances avec des amis en Hongrie, ils boivent, se lancent des défis, Pierre perd au tirage de la courte paille, et se voit désigner un défi de taille : rentrer en France à pied. Il est arrivé hier comme un héros, accueilli dans son village du Tarn, après un périple de 5 jours à travers l’Europe. Regardez la vidéo pour découvrir son voyage.

 

> À lire aussi : Un voyage de 6000 km à pied pour ramasser des déchets : le défi surhumain de ce Nantais !

Il perd à la courte-paille et doit rentrer à pied

Mathieu, Alexandre, Nicolas et Pierre, quatre amis du club de foot de Cambounet-sur-le-Sor, un village près de Castres, dans le Tarn, profitaient de leurs derniers jours de vacances en Hongrie. Après avoir vidé la cave d’un bar de Budapest, ils se lancent des défis et tirent à la courte paille pour décider lequel des 4 rentrerait en France à pied. C’est le malheureux Pierre Trantoul, surnommé Pierrouf qui a perdu. Immédiatement, ses amis déchirent son billet d’avion. Ils lui laissent 150 euros pour se débrouiller et chacun lui offre un petit objet souvenir : une perche à selfie, un oiseau en bois et un cigare. Qu’allait-il faire avec le cigare ? C’était le « cri d’alerte », explique un ami. Si une photo de lui fumant le cigare était postée sur les réseaux sociaux, cela voulait dire qu’il était en danger et qu’il fallait le rapatrier au plus vite.

> À lire aussi : 10 villes européennes que vous pouvez visiter avec un petit budget

De Budapest au Tarn : auto-stop, bus, camion

L’aventure s’annonce inoubliable pour le jeune homme, qui met 5 jours pour rentrer chez lui. Il fait du stop en camion ou en voiture, il a pris le bus et il a aussi un peu marché. Pas question pour lui de ne pas visiter ! « J’ai traversé la Croatie, la Slovénie et l’Italie. J’appréhendais un peu mais au final, je me suis régalé ». Pierrouf regrette évidemment d’avoir vécu tout cela tout seul. Il a notamment visité Venise et Milan et il a même été assister à un tournoi de foot à Zagreb et il était aussi dans les gradins du stade lors de la rencontre Milan AC contre Bologne. Pour dormir, il a réussi à trouver refuge chez l’habitant.

> À lire aussi : Ces 15 lieux sont les plus menacés par le tourisme de masse

Il est arrivé en héros à Cambounet-sur-le-Sor

Les amis ont ouvert une page Facebook pour suivre le périple de Pierre. La presse a évidemment adoré cette histoire et sa nouvelle notoriété lui a permis d’avoir un accueil royal, ce jeudi 9 mai, lorsqu’il est arrivé dans son village. Haie d’honneur, la musique de The Final Countdown à pleins tubes, Pierrouf a traversé la place de son village d’un pas rapide, tirant derrière lui sa valise, casquette sur la tête. Ils espèrent à présent que cet engouement médiatique aide le club de Cambounet à se motiver pour remporter la demi-finale de la coupe du Tarn qui les opposera à leurs voisins de Saïx.

> À lire aussi : Une française lance la plateforme qui va sauver les voyageuses solos et fauchées

défi rentre à pied tarn hongrie

Crédits : Facebook/Let’s Go Pierrouf, La Dépêche

En savoir plus sur : - - - - - - -

 
0