Tempête Ciara : un Boeing bat le record de la traversée de l’Atlantique !

La tempête Ciara sévit en Europe. Le vent souffle jusqu’à 160km/h sur le continent. Avec ce vent en poupe, un Boeing de la compagnie British Airways a établi un record. Il a traversé l’Atlantique entre New York et le Royaume-Uni en moins de 5 heures. Découvrez ce record dans la vidéo ci-dessous : 

À lire aussi : Drame : un avion s’est brisé en trois lors de son atterrissage ! (Vidéo)

La tempête Ciara fait craindre des inondations, des coupures de courant, des problèmes de transport en Europe. Toutefois, elle ne fait pas que des malheureux ! Le site spécialisé Flighttradar a révélé la performance exceptionnelle d’un Boeing 737 de la compagnie British Airways. L’avion a été poussé par les vents de la tempête Ciara dans son voyage entre l’aéroport John Fitzgerald Kennedy à New York et celui de d’Heathrow à Londres. Ce voyage équivaut à parcourir 5554 kilomètres. Ce sont des vents d’altitudes, appelés courant jet, qui peuvent permettre de tels exploits. Dans les airs, la vitesse du vent augmente fortement : elle était d’environ 400 km/h à 9 km d’altitude.

Ce Boeing de British Airways a effectué la traversée de l’Atlantique en 4h56

Le Boeing de British Airways a effectué le trajet en un temps record de 4h56. Ce vol prend habituellement près de 6 heures. Il a donc atteint son point d’arrivée avec plus d’une heure d’avance en atteignant une vitesse moyenne de 1100 km/h.  Le Boeing détient alors le record de la traversée de l’Atlantique. Il s’agit évidemment d’un record hors vols supersoniques comme celui du Concorde qui avait mis en 1996 2h52 et qui aujourd’hui n’existe plus. British Airways détrône ainsi la compagne the Norwegian qui avait mis en 2018 5h13. La compagnie s’est félicité dans un communiqué : « Nous donnons toujours la priorité à la sécurité plutôt qu’à des records de vitesse, mais nos pilotes hautement qualifiés ont mis à profit les conditions (météo) pour ramener les passagers à Londres bien avant l’heure prévue. »

À l’inverse, les avions partant de l’Europe vers les États-Unis sont énormément freinés et donc retardés. Ils ne peuvent dépasser les 600 kilomètres par heure pour une vitesse moyenne habituelle de 900. Deux autres vols ont mis moins de cinq heures pour effectuer le même trajet : deux Airbus A350 ont mis 4h57  et 4h59.

À lire aussi : Un petit garçon perd son ours en peluche dans un avion, ce qui lui arrive ensuite est impressionnant !

En savoir plus sur : - -

Publié par Romane le 10 Fév 2020
0