Comment voyager tout en respectant la planète et l’environnement ? Le guide parfait de l’écotouriste

Aaaaaah les voyages… On en rêve, on les prépare avec minutie et dès qu’on rentre on a aussitôt envie de recommencer ! Mais notre passion pour la planète ne lui fait pas franchement du bien. Les transports, hôtels et activités polluent beaucoup. Les traces que nous laissons derrière nous peuvent aussi abimer la nature. Pour vous donner une idée : un hôtel dépense 440 L d’eau par jour et par touriste ! Un chiffre impressionnant qui nous fait prendre conscience de notre impact sur la planète. Une étude publiée en 2018 a montré que le tourisme était à l’origine de 10% des émissions de CO2. Donc on arrête de prendre 4 douches par jour et on investit dans un déodorant solide pour devenir un écotouriste.

écotouriste

>> À lire aussi : Faites la rencontre de Suki, le chat du Bengal globe-trotter qui a une vie 100 fois plus trépidante que la vôtre

Les transports qui respectent la planète

Ce sont les transports qui polluent le plus lors d’un voyage. Pour limiter les émissions de CO2, il faut éviter les déplacements en voiture, en train et surtout en avion. Le mieux reste de privilégier les transports en commun. Alors oui, voyager en bus est beaucoup plus long et on ne se repose pas forcément très bien. Mais au final on fait de belles rencontres et 12h de trajet coincé à côté de quelqu’un, ça créé des liens. Et si vous voulez vraiment voyager écolo, pourquoi ne pas tester le road-trip en vélo ? Où même mieux : à pied. Si vous voulez faire un Paris – Bangkok à la force de vos petits pieds, il va falloir prévoir un peu de temps !

Comment se loger comme un écotouriste ?

Pour dormir, les bons réflexes sont aussi les moins chers ! On évite les hôtels de luxe qui consomment beaucoup trop d’électricité et d’eau. Il vaut mieux dormir dans des guests-houses, chez l’habitant ou dans un AirBnB. Mais si vous préférez les hôtels sachez qu’il en existe des réservés aux écotouristes. Ces derniers sont des voyageurs qui découvrent le monde dans le respect de la planète. Dans ces hôtels, on ne trouve pas de climatisation à outrance, de gaspillage ou de produits importés et c’est une bonne chose ! Certains ne sont pas tournés vers l’écologie mais ont des règles de base. Par exemple, ils ne ramassent pas les serviettes de toilette quand le ménage est fait. On peut quand même utiliser une serviette plus d’un jour non ?

Que mettre dans sa valise pour respecter l’écologie ?

Dans ma valise je mets… Des produits écolos ! Pour faire sa toilette on choisit des shampoings et autres gels douches solides, en plus ça passe sans problème en soute. Il existe aussi des carrés démaquillants ou même des serviettes hygiéniques réutilisables pour voyager écolo. Si vous êtes fumeur, pensez aussi à emporter un cendrier de poche. Ça vous permettra de ne pas éparpiller vos mégots de partout. Quand vous vous déplacez, gardez un sac en tissu avec vous, pour éviter de demander un sac en plastique quand vous effectuez un achat. Pour réduire les quantités de plastique, pensez aussi à emporter une gourde. Avec nos smartphones, nous pouvons enregistrer nos billets de trains/avion/chameau et nos réservations de logement. Donc pas la peine de les imprimer ! Le bon côté est qu’on voyage écolo ET léger. Franchement, quoi de mieux ?

>>>À lire aussi : Voyage, 15 conseils pour réussir parfaitement sa valise

Quelles sont les activités qui respectent la planète ?

Si vous voulez respecter la planète, il y a quand même moyen de s’amuser. Les attractions à éviter à tout prix sont celles qui impliquent les animaux. On peut par exemple penser aux cas d’éléphants exploités pour porter des touristes ou de tigres drogués pour que les enfants puissent passer du temps et prendre une photo avec eux. Ce sont des animaux sauvages qui ont besoin d’espace et de tranquillité et non des peluches. De plus, les drogues utilisées créent un effet de dépendance. Même sevrés, ce sera très dur pour eux de retourner à l’état sauvage. Respecter la planète, c’est aussi respecter ceux qui y vivent. Si vous comptez voir des animaux, il existe des sanctuaires ou des réserves où on les respecte. Pour faire du bien à la nature, vous pouvez également participer à des balades écologiques où les participants ramassent des déchets. Pour les destinations côtières, vous pouvez même participer à des plongées solidaires pour nettoyer la maison des poissons. Si vous partez en randonnée, restez bien dans les chemins balisés. Quand on quitte les sentiers on se retrouve parfois à abimer des végétaux, sans même le savoir. Sinon, vous pouvez carrément choisir de partir en woofing pour travailler dans une ferme solidaire ! Un bon moyen de prendre soin de la Terre et de rencontrer des écotouristes qui ont les mêmes valeurs que vous.

écotourisme 1

>> À lire aussi : Ce coupe est payé pour faire l’amour dans des hôtels de luxe et commenter leurs ébats

Les meilleures destinations pour les écotouristes

Il y a des destinations qui sont plus accueillantes que d’autres pour les écotouristes. En haut du classement, on retrouve le Costa Rica. Ce pays d’Amérique du Sud, est le symbole de l’écotourisme. Il possède un écosystème incroyable, protégé par des réserves naturelles qui représentent un quart du pays. C’est la destination parfaite pour les amoureux de la nature. Ceux qui préfèrent la vie citadine peuvent se tourner vers les pays du nord de l’Europe. Au Daenemark, en Norvège ou en Suède, de nombreuses mesures sont mises en place pour pousser les habitants vers un mode de vie plus responsable. L’Islande est également un pays incroyable en termes de paysages et de respect de la nature. Pour ceux qui veulent rester en France, sachez que le parc du Mercantour organise des randonnées écoresponsables. Pas besoin de partir loin pour devenir un écotouriste !

On part quand ?

Maintenant que vous savez tout sur les voyages écolos, vous êtes fin prêts pour votre tour du monde ! Alors quand partir ? Pensez à respecter les saisons des différentes régions du monde. Voyager pendant la saison des pluies par exemple sera plus compliqué et vous aurez forcément plus de mal à appliquer ces conseils. Les voyages forment la jeunesse alors pourquoi ne pas former la jeunesse aux voyages ? Si vous partez avec des enfants, montrez-leur qu’il n’existe pas qu’une seule façon de voyager. Montrez-leur qu’on doit laisser un endroit comme on l’a trouvé, ne pas déranger les animaux et respecter les personnes qui vivent sur place et leur travail pour la nature.

>> À lire aussi : Combien y a-t-il vraiment de pays dans le monde ? Vous pourriez être surpris

En savoir plus sur : -

Publié par Constance le 20 Mai 2019
 
0