Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Brigitte Macron trafique l’élection présidentielle en faveur de son mari ? Jean Lassalle fait de lourds sous-entendus

Publié par Romane TARDY le 30 Mar 2022 à 8:03
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Brigitte Macron est au coeur de nombreuses polémiques. Cette fois-ci, c’est Jean Lassalle qui a lâché une bombe sur son rôle dans la présidentielle. Il a laissé sous-entendre que la Première Dame serait dans l’ombre des résultats des sondages.

>>> A lire aussi : Brigitte Macron : un ancien élève balance sur la première dame !

Brigitte Macron impliquée dans les résultats des sondages ?

Brigitte Macron a enchainé les polémiques. Elle a notamment été touchée par celle qui prétendait qu’elle était un homme et que son vrai nom était Jean-Michel Trogneux. Rumeur qui est partie encore plus loin récemment avec la fake news sur la disparition d’une jeune femme.

A quelques jours de la présidentielle, un nouveau scandale a éclaté par l’intermédiaire d’un autre candidat. Jean Lassalle, qui a pour le moment peu de chances d’être élu, était ce dimanche sur France Inter pour l’émission Questions Politiques et il ne s’est pas privé d’attaquer la Première Dame. Il a évoqué les sondages qui donnent tous Emmanuel Macron gagnant avec environ 29% des intentions de vote au premier tour alors que Jean Lassalle tourne autour des 2%.

L’homme politique a lourdement sous-entendu que la famille d’Emmanuel Macron avait un rôle dans le résultat des sondages : « J’ai cru comprendre qu’il s’agissait du fils de madame Macron qui règle les sondages » . Il vise ainsi Sébastien Auzière, qu’il accuse clairement de trafiquer les résultats.

Une fake news qui refait surface

Est-ce possible ? Le beau-fils d’Emmanuel Macron est vice-président de l’entreprise Kantar Health. Il s’occupe donc surtout des études de marché dans le domaine de la santé, on ne voit donc pas trop le rapport.

Toutefois, Jean-Luc Mélenchon avait déjà fait circuler cette rumeur. Le candidat de la France insoumise avait en janvier publié un message sur Twitter avant de le supprimer : « Tous les autres [instituts] n’ont pas le beau-fils du Président comme directeur des études » .

France Inter a tenu à préciser qu’il s’agissait d’une « fake news » remontant à 2017. Cette rumeur avait affirmé que Sébastien Auzière travaillait pour l’Ifop alors que ce n’était absolument pas le cas. Il est statisticien mais nullement dans un institut de sondages.

Laissons donc Brigitte Macron et son fils tranquilles avec cette histoire de sondages et rendons-nous aux urnes le dimanche 10 avril, le réel endroit d’expression.

>>> A lire aussi : Emmanuel Macron furieux : le Président rentre dans une rage folle à l’Elysée

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0