Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

AstraZeneca : la nouvelle décision qui vient de tomber

Publié par Manon CAPELLE le 13 Mai 2021 à 17:33

Ce mercredi 12 mai, la Haute autorité de santé s’est prononcée à propos du vaccin d’AstraZeneca. Elle a décidé de maintenir la limite d’âge pour le vaccin du laboratoire suédo-britannique. Ainsi, le vaccin AstraZeneca reste réservé aux adultes de plus de 55 ans. 

astrazeneca reserve adultes 55 ans

>>> À lire aussi : AstraZeneca : l’Union Européenne prend une décision radicale contre le vaccin

Le vaccin AstraZeneca reste réservé aux plus de 55 ans

La nouvelle a été confirmée par la Haute autorité de santé française ce mercredi 12 mai. La limite d’âge pour le vaccin AstraZeneca est maintenue à 55 ans.

Dans un communiqué, il est indiqué : « La HAS réaffirme que l’utilisation du vaccin Vaxzevria (du laboratoire AstraZeneca) reste indispensable dans le contexte actuel en France pour freiner la dynamique de l’épidémie, limiter le nombre de décès dus à la Covid-19 et prévenir la saturation des services hospitaliers ».

De plus, elle ajoute : « Toutefois, la survenue, très rare mais grave, de cas de syndrome thrombotique thrombocytopénique (TTS) chez des personnes vaccinées avec Vaxzevria a amené la HAS à recommander le 19 mars 2021 de n’utiliser ce vaccin que chez les personnes âgées de 55 ans et plus« .

>>> À lire aussi : AstraZeneca : Jean Castex fait une GRANDE annonce aux Français

Des « réserves » pour l’utilisation de ce vaccin chez les plus jeunes

Des experts réunis par l’Agence du médicament se sont entretenu à propos du vaccin AstraZeneca. Ce comité a conclu : « La balance bénéfice/risque individuelle absolue des vaccins à plateforme adénovirale » comme celui de Janssen et d’AstraZeneca « reste positive ». De ce fait, « le bénéfice de ces vaccins est particulièrement marqué dans les populations les plus âgées ».

Aussi, ils ont émis des « réserves » pour l’utilisation du vaccin AstraZeneca chez les plus jeunes. Notamment « au vu du risque de complication liée à une thrombose avec thrombopénie et du bénéfice individuel attendu plus limité ». Ainsi, ils trouvent « pertinent de maintenir la limite d’âge ».

>>> À lire aussi : AstraZeneca : le vaccin est encore à l’origine d’un nouveau drame

0