Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Vaccin : cette surprenante décision qui vient de tomber

Publié par Mia le 22 Juil 2022 à 8:12
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Tandis que plusieurs d’entre vous commencent à envisager la quatrième dose, il se pourrait que vos projets vaccinaux soient compromis. En effet, l’Union Européenne vient d’annoncer une nouvelle très étonnante. L’UE a réduit son nombre de doses de vaccin anti-Covid-19 commandées à Valneva. Et autant dire que la société pharmaceutique située proche de Nantes ne va plus beaucoup fournir l’Europe.

vaccin covid

Covid : L’Union Européenne réduit son nombre de doses commandées

Ce mercredi 20 juillet 2022, l’Union Européenne a annoncé une décision très étrange. D’après l’UE, il y aura moins de doses de vaccin à partir de maintenant. Ainsi, moins d’administration du vaccin contre le Covid-19 seront possibles. La raison ? En réalité, l’Union Européenne a décidé de réduire fortement sa commande de doses auprès d’un laboratoire en particulier. Alors que des effets secondaires se déclarent chez d’autres sociétés pharmaceutiques, sur ce vaccin.

D’après les dernières informations sur le sujet, cette baisse de nombre de doses commandées concernerait le laboratoire Valneva. La biotech franco-autrichienne a donc du souci à se faire. D’autant que l’Europe a déjà passé commande et le nombre de doses s’en retrouve largement moindre par rapport à ce qui était convenu en amont.

Selon le contrat passé entre l’Union Européenne et Valneva, la société devait fournir 60 millions de doses à l’Europe. Pour être précis : 27 millions de doses pour 2022 et 33 millions de doses pour 2023. Cependant, cette clause n’a pas été respectée. Pour sa dernière commande de vaccin, l’Union Européenne a réduit ce nombre à seulement 1, 5 millions de doses. Face à un tel revirement, Valneva n’a donc plus le choix : le laboratoire doit maintenant suspendre sa production de vaccin contre le coronavirus.

La France ne passera pas commande à l’entreprise franco-autrichienne Valneva

Par ailleurs, sachez que la France, elle-même, n’a pas souhaité passer commande auprès de Valneva. Une décision incompréhensible pour le laboratoire qui est portant basé en France.

« On ne comprend pas cette décision. D’autant plus qu’il y a encore quatre millions de personnes qui ne sont pas vaccinées en France. En tant qu’entreprise française, nous aurions espéré un soutien plus concret » , a alors réagi Franck Grimaud, le directeur général de Valneva, ce mercredi. Une mauvaise nouvelle de plus pour le groupe à l’heure où le retour du pass sanitaire est au coeur des débats.

0