Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Sexualité

Quel est le meilleur endroit pour cacher ses sextoys ?

Publié par Justine Rousseau le 16 Sep 2021 à 13:28
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Mais où cacher ses sextoys ? Quel est le meilleur endroit ? Une étude révèle l’endroit où les Français préfèrent cacher leurs jouets et vous allez voir, ils peuvent se fourrer de partout.

Où cacher son ou ses sextoys ?

>>> À lire aussi : Découvrez le Tango X et le Touch X, les deux nouveaux sextoys qui vous feront vibrer de plaisir !

Les vidéos du jour à ne pas manquer

Sextoys : plus de personnes en utilisent

7% des Français (tous sexes confondus) déclaraient utiliser régulièrement des sextoys en 2001. Aujourd’hui, les mentalités ont évolué et c’est 50% des hommes contre 52% des femmes qui en utilisent régulièrement. À manier seul ou en couple, le sextoy est un objet de désir (46 % en ont déjà utilisé à deux et 34 % seul). Pourtant il reste, même aujourd’hui, un sujet tabou. En effet, selon une étude, 42 % des personnes qui en utilisent régulièrement en ont parlé à un(e) ami(e) proche, 14 % à un membre de sa famille contre 5% à leurs parents.

Il est vrai qu’un sextoy ne s’expose pas sur la cheminée du salon. Il faut donc trouver des cachettes pour le ranger. Alors où cacher ses sextoys ?  Une étude Ifop a interrogé 2 012 personnes déclarant posséder un ou plusieurs sextoys. Le but étant de savoir nous les rangeons le plus.

Chambre, cuisine, salle de bain : Tous les endroits sont possibles

Généralement, un sextoy ne se cache pas très loin du lit. En effet, l’étude révèle que 31% des personnes interrogées planquent leur(s) jouet(s) dans le tiroir de la table de chevet, facilement atteignable. Un peu plus original, 25% des 2 012 personnes déclarent le(s) cacher dans… leur dressing.

Les chiffres baissent rapidement : 6% des 2 012 personnes disent le(s) cacher dans la salle de bain. Encore plus original, l’étude révèle ensuite que 5% des interrogés cachent leur(s) jouet(s) sexuel… sous leur oreiller. Peut-être un moyen plus rapide pour l’atteindre. Pour finir, seulement 1% interrogées cachent leur(s) joujou(s)… dans la cuisine. À côté des casseroles, l’endroit choisi n’est effectivement pas très discret.

Malheureusement, la meilleure cachette n’a pas encore été trouvée selon l’étude puisque 25% des interrogés témoignent être déjà tombés nez à nez, par hasard, sur le(s) sextoys(s) d’un de leurs proches (ami(e), frère, sœur, parents).

>>> À lire aussi : Womanizer propose le premier sextoy écologique pour vous offrir des orgasmes durables

0