À cinq ans, Arat est peut-être le nouveau Cristiano Ronaldo !

Il n’a pas encore l’âge d’entrer dans une école de football mais Arat Hosseini est déjà une star sur les réseaux sociaux. Son père n’a qu’un seul objectif pour son enfant : qu’il devienne le nouveau Cristiano Ronaldo !

Il a déjà des cheveux assez longs et aborde des abdos à son plus jeune âge. Arat Hosseini n’a même pas cinq ans mais il suit déjà un entrainement plus que musclé pour un enfant de son âge. Avec son air angélique et sa petite queue de cheval, le petit est déterminé à devenir un joueur d’exception. Récemment, une vidéo a tourné sur les réseaux sociaux, montrant le petit iranien jouer au football d’une manière déconcertante.

View this post on Instagram

Arat really loves to have a nice six pack, in this exercise I did not want to tell him anything but when I realize that he is crying due to his pain, and he still tends to carry on his exercise I told him that's enough, but he wanted to continuou Arat will be successful and achieve all his goal by his endeavor and his strengths Transated by : @Asalfarahani1995 آرات خیلی دوست داره سیکس پک خوبی داشته باشه، تو این تمرین چیزی نمیخواستم به او بگویم اما وقتی متوجه شدم که از درد گریه میکنه اما باز هم میخواهد ادامه بده بهش گفتم دیگه بس کن و دوستش هم به آرات گفت دیگه ادامه نده اما آرات همچنان ادامه میداد. آرات همیشه با تلاش و مقاومت به خواسته های خودش میرسه.

A post shared by Arat (@arat.gym) on

 

Arat veut ressembler à Cristiano Ronaldo

A cinq ans, Arat est déjà une star sur instagram. Son père, qui s’occupe de l’image de son fils, doit continuellement mettre des vidéos pour que les abonnés d’Arat voient ses progrès au fur et à mesure de son développement. Suivi par 1,5 millions de personnes sur le réseau social, on peut voir l’enfant faire des séries de pompes.

Conséquence de cette gloire soudaine, le petit garçon est déjà invité par les chaines de télévision pour montrer ses prouesses. Si des voix se sont élevées, le père d’Arat a donné son point de vue sur la situation de la famille. « Parfois, les gens me disent que si je vivais ailleurs qu’en Iran, je serais accusé de maltraitance, et d’autres personnes m’accusent d’avoir utilisé mon fils pour gagner de l’argent »

 

Son père ne veut que le bonheur de son fils

Mais il envoie un message à ses détracteurs : « Mais il y a encore quelques personnes qui savent que je suis un père ordinaire comme beaucoup d’autres pères dans le monde. J’aime entrainer mon fils pour faire de lui un champion. Je partage les vidéos afin que les familles pauvres comme nous apprennent qu’elles peuvent réussir sans installations coûteuses. Ils ont seulement besoin d’essayer. Je veux juste être une source de motivation pour les autres et j’aime mon fils. » S’il projetait son fils vers un sport individuel, le garçon a voulu s’orienter le football, un sport collectif. Un choix que respecte le paternel « J’ai toujours pensé qu’il réussirait dans un sport individuel, mais aujourd’hui je respecte son choix. Il est si telentueux que je suis certain qu’il sera un jour l’un des meilleurs footballeurs au monde. Nous prendrons un nouveau départ et nous y arriverons. Arat fera partie du meilleur club de football car c’est un champion. »

Le nouveau Cristiano Ronaldo

 

 

En savoir plus sur : - - - -

Publié par La Rédaction le 20 Août 2018
 
0