France Inter : un sketch « Jésus est pédé » met dans tous ses états la droite et l’extrême droite

Le vendredi 10 janvier, au micro de France Inter, l’humoriste Frédéric Fromet a chanté « Jésus est pédé » sur l’air de « Jésus revient ». Une petite blague qui n’est pas passée auprès de la droite et de l’extrême droite. Comme vous pouvez le découvrir dans la vidéo ci-dessous.

>>> A lire aussi : Des journalistes de Quotidien agressés par des militants d’extrême-droite, les images font froid dans le dos ! (vidéo)

France Inter : un humoriste parodie une chanson

France Inter a donc provoqué l’indignation de certains politiciens avec sa parodie. Frédéric Fromet a chanté « Jésus est un pédé », en reprenant la célèbre chanson « Jésus revient » en référence à une série interdite au Brésil dans laquelle Jésus serait homosexuel. Une parodie qui n’a pas du tout été au goût de la droite et de l’extrême droite qui se sont rapidement indignées.

>>> A lire aussi : Scandale ! Un député LREM mis en examen pour trafic de stupéfiants !

La colère des politiciens

“Les ‘rebelles’ de notre époque: pleutres, soumis, sans talent. Et puis, à taper comme un sourd sur la religion catholique, on ne risque pas la rafale de Kalachnikov ou l’égorgement…” peut-on lire sur le compte Twitter de Robert Ménard, maire de Béziers, soutenu par le Front National lors de son élection en 2014. Nadine Morano, n’a pas raté cette occasion pour critiquer les humoristes de France Inter en condamnant « la bêtise crasse ». Elle appelle même la patronne de la radio, Sibyle Veil, à réagir sans attendre. Cette colère est également partagée par Rassemblement national. Jérôme Rivière, L’eurodéputé RN, dénonce dans un tweet “la provocation à deux balles” de Frédéric Fromet. Jean Messiha, membre du Bureau national du parti de Marine Le Pen, quant à lui, estime que l’humoriste ne se permettrait pas une telle chose avec l’Islam. “Ils n’oseraient jamais dire la même chose de Mahomet. Trop peur d’un coup de couteau” a-t-il affirmé.

Il faut dire que Frédéric Fromet n’en n’est pas à son premier coup. Après les attentats du mois de janvier 2015 contre Charlie Hebdo, l’humoriste avait composé une chanson parodique. Sur l’air de « Bali Balo », il avait rebaptisé cette chanson populaire : « Coulibaly coulibalot”.

> « On savait déjà qu’elle était reine de la pipe » : la remarque totalement sexiste d’un élu RN à Marlène Schiappa choque la toile

En savoir plus sur : - - -

Publié par Leslie le 13 Jan 2020
0