Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Gardée prisonnière par sa mère pendant 26 ans, elle sort enfin de chez elle

Publié par Nicolas F le 04 Déc 2021 à 11:52
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Nadezhda Bushueva n’avait plus quitté sa maison depuis 26 ans. Elle vivait chez elle, gardée prisonnière par sa mère, qui avait une emprise sur elle. Suite à une hospitalisation de sa mère, les secours ont découvert Nadezhda, qui n’avait plus parlé à personne d’autre depuis deux décennies, ne se lavait plus, mangeait à peine, vivant dans une maison tombée en décrépitude.

> À lire aussi : Une femme séquestrée, violée et prostituée pendant plus d’un an dans une caravane en France

Elle vivait recluse avec sa mère dans la misère depuis 26 ans

Tatyana Bushuva voulait « protéger sa fille du monde » extérieur. Elle avait donc décidé de la garder auprès d’elle, dans le village d’Arefinsky, dans l’oblast russe de Nijni Novgorod. Tatyana et sa fille Nadezhda, vivant modestement, se partageaient le même lit. « Ma vie est pire que celle d’un chat. Les chats ont plus de droits. Je n’existe plus. Je suis une mort-vivante », s’exprime enfin Nadezhda, depuis qu’elle a été secourue par des ambulanciers venus chercher sa mère, alors que celle-ci avait été prise en charge, nécessitant une hospitalisation.

Profitant que sa mère soit emmenée à l’hôpital Nadezhda a été prise en charge elle aussi

> À lire aussi : La maison de l’horreur : Google Maps a flouté cette maison dans laquelle 3 filles ont été séquestrées et violées

Elles n’avaient plus l’eau courante ni l’électricité depuis 2006

Comme paralysée, sous l’emprise de sa mère, ne sachant que faire de sa vie, Nadezhda avait accepté sa condition et vivait comme une malheureuse depuis que sa mère était partie à la retraite. Nadezhda n’avait pas eu l’autorisation de terminer ses études et sa mère lui interdisait de voir des gens. Ayant très peu de moyens financiers, elles vivaient dans la misère et ne savaient plus prendre soin de leur maison. Elles ne payaient plus ni les factures d’électricité ni les factures d’eau. Si bien qu’elles n’avaient plus l’eau courante ni l’électricité. Quand les secouristes sont arrivés sur place, ils ont découvert Nadezhda dans un piteux état. Aujourd’hui âgée de 42 ans, cette femme avait un énorme nœud sur la tête, ses cheveux n’ayant plus été lavés depuis 2006. Bien que Nadezhda ne soit pas totalement en demande de changer de vie, elle a tout de même fait la demande pour obtenir un passeport et régulariser sa situation.

> À lire aussi : Séquestrés et déshabillés, deux hommes ont vécu l’enfer pour une raison immonde…

Crédits : CEN

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0