Un papa participe à un lâcher de taureaux dans les rues et joue au toréro avec son bébé dans les bras

Les férias de la péninsule ibérique invitent traditionnellement les taureaux à la fête. Chaque année, les images impressionnantes de taureaux lâchés dans les rues relancent le débat sur cette tradition considérée aujourd’hui comme barbare par certains. Ce weekend, avait lieu les Fêtes de Pampelune, encore une fois soldées par un encorné, des blessés et même des agressions sexuelles. Bien loin de là, au milieu de l’Océan, étaient également organisées des célébrations du genre, dans les Açores. Ces îles portugaises partagent bien évidemment les traditions pratiquées sur le continent. Si aujourd’hui, cette mini manifestation qui imite les festivités des grandes villes fait parler d’elle, c’est pour ces images choquantes. Un homme joue au toréro, alors qu’il tient son bébé dans les bras. Une plainte a été déposée auprès de la Commission nationale portugaise de la protection de l’enfance.

 

Un papa inconscient met son bébé en danger

Les images ont été filmées lors de festivités annuelles organisées dans le petit village de Casa da Ribeira, dans la commune de Santa Cruz, sur l’île de Terceira, dans les Açores. Certains touristes et témoins de la scène étaient complètement choqués. Un papa a décidé de narguer le taureau lâché dans les rues. Il tient une muleta rose qu’il agite devant l’animal. Qu’il mette sa vie en danger et celle de l’animal est déjà un problème. Mais ce qui est totalement inadmissible, c’est qu’il tienne son bébé dans l’autre bras.

 

Un plainte a été déposée à l’encontre du toréro du dimanche

Les images ont été largement relayées sur les réseaux sociaux. Très vite, les autorités ont été mises au courant et une rapide enquête a permis d’identifier l’homme. Mais les images sont remontées encore plus haut. Le continent portugais a découvert ce qu’il s’était passé dans son île. L’incident coïncide avec le vote des députés portugais qui viennent de se prononcer massivement contre un projet de loi interdisant les combats de taureaux. L’association Basta, qui milite contre ce genre de manifestations de taureaux a porté plainte auprès de la Commission nationale portugaise de la protection de l’enfance. « Cette situation d’irresponsabilité totale est une violation évidente de la loi qui protège les enfants au Portugal, ainsi que la Convention des Nations Unies des droits de l’enfant », a déclaré l’association.

fete taureaux açores toréro porte bébé dans les bras

Publié par Nicolas F le 09 Juil 2018
0