Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Christian Quesada libéré : il est sorti de prison après seulement 22 jours derrière les barreaux

Publié par Fanny Jacob le 25 Oct 2022 à 17:02
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
La suite après cette vidéo

Alors que Christian Quesada avait été renvoyé en prison le 27 septembre 2022, l’ex-champion des 12 coups de midi a finalement été libéré ce mercredi 19 octobre 2022.

La suite après cette publicité

À lire aussi : Christian Quesada réincarcéré : ce témoignage qui a tout fait basculer

Christian Quesada vient d’être libéré de prison

Tandis que le journaliste Jean-Marc Morandini passe devant la justice pour corruption de mineurs, l’ex-candidat des 12 coups de midi, Christian Quesada, vient d’être libéré de détention. Incarcéré à trois ans de prison suite à sa condamnation pour détention d’images pédopornographiques, Christian Quesada est maintenant libre. Ce dernier avait été mis en prison en 2020 puis libéré en 2021. Avant d’être remis en prison le 27 septembre dernier pour manquements à ses obligations judiciaires.

La suite après cette publicité

Il a alors passé 22 jours au quartier d’isolement de la prison de Perpignan avant d’être libéré le 19 octobre dernier. Pourquoi cette libération pour Christian Quesada ? Il a tout simplement purgé sa peine prévue ce 27 septembre dernier.

christian quesada liberte (1)

À lire aussi : « Je me suis tordu le Kiki » : Une ancienne candidate des 12 coups de midi raconte ses échanges avec Chistian Quesada

Non-respect de ses obligations judiciaires

La suite après cette publicité

L’ancienne star de télévision des 12 coups de midi sur TF1 est donc dans la nature en ce moment même. Celui qui s’en est pris récemment à Jean-Luc Reichmann,est cependant toujours soumis à des obligations comme le bracelet électronique. En septembre dernier, il avait justement été remis en prison à cause du non-respect de ces obligations.

Parmi ces obligations qu’il devait respecter, il y avait notamment :  l’interdiction d’entrer en contact avec les mineurs, de quitter le territoire (bracelet électronique) et l’obligation de suivre des soins médicaux, psychiatriques et en addictologie. Christian Quesada devait aussi faire des efforts pour se réinsérer dans la société en trouvant un emploi, par exemple. Mais, d’après le tribunal, il y avait un sérieux « manque d’investissement dans ses recherches de formation et d’emploi » .

À lire aussi : Christian Quesada prêt à sortir du silence : ces nouvelles révélations qui vont tomber