Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

« Tu ba*des là » : Jean-Marc Morandini accusé de « corruption de mineurs »

Publié par Fanny Jacob le 24 Oct 2022 à 18:03
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Après l’annonce de la mise en examen de l’ex-Premier Ministre Edouard Philippe, une autre personnalité publique va bientôt se retrouver face à justice. En effet, l’animateur de radio et journaliste Jean-Marc Morandini essuie les accusations de nombreux mineurs à son encontre. Accusé de corruption de mineurs en 2016, Jean-Marc Morandini va passer devant la justice, six ans après les plaintes.

La suite après cette publicité

À lire aussi : Nicolas Hulot accusé de vi*l : le verdict est tombé

L’animateur Jean-Marc Morandini accusé de corruption sur mineurs

En marge de l’affaire Magali Berdah, une autre célébrité va bientôt passer devant le juge. Il s’agit de l’animateur de radio et journaliste Jean-Marc Morandini. Ce dernier, officiant à CNews et anciennement sur NRJ 12, va comparaitre devant la justice, six années après les plaintes déposées. Jean-Marc Morandini était accusé en 2016 de corruption de mineurs. Il aurait notamment proposé des relations sexuelles à des adolescents, tous intimidés par cette figure publique qu’est Jean-Marc Morandini. Et ce lundi 24 octobre 2022, s’ouvre justement son procès au tribunal judiciaire de Paris. Jean-Marc Morandini doit ainsi se justifier des faits reprochés par deux plaignants. Les faits auraient eu lieu sur deux plaignants, l’un en 2009 et l’autre en 2013.

La suite après cette vidéo
La suite après cette publicité

Le dossier judiciaire a été ouvert en 2016 alors que l’animateur était chez Europe 1. La première plainte dans cette affaire accuse Jean-Marc Morandini de corruption de mineur sur un jeune garçon de 15 ans. D’après la victime présumée, l’accusé lui aurait fait des propositions sexuelles via le réseau social Twitter, alors qu’il n’avait pas 18 ans. Des propositions qui auraient duré de février à mars 2013.

Selon BFMTV, la nature des discussions aurait d’ailleurs été très osée : « Tu ba*des là ? mdr » , aurait, par exemple, écrit Jean-marc Morandini à l’adolescent. Le jeune garçon aurait pris contact avec Jean-Marc Morandini à la suite d’une de ses émission à laquelle il avait assisté. « Oui » , aurait d’ailleurs répondu l’adolescent à la question sexuelle du présentateur, se sentant obligé d’entrer dans le jeu de séduction.

jean marc morandini corruption mineurs accusation (1)

À lire aussi : Ary Abittan accusé de vi*l : deux nouveaux témoignages accablent l’acteur

La suite après cette publicité

Il aurait pris des comédiens nus en photo prétextant un casting

Le second plaignant, dans cette affaire de corruption de mineurs visant Jean-marc Morandini est un jeune homme qui avait 16 ans lors de faits reprochés. Le plaignant accuse l’animateur de l’avoir invité chez lui en 2009, alors qu’il était mineur. C’était dans le cadre du casting d’un remake du film américain Ken Park. D’après Le Parisien, dans le cadre du casting, l’adolescent aurait été obligé de poser nu devant l’animateur lors d’une séance photo. Le film en question parle d’adolescents qui vivent entre le sexe et la violence. Et selon Le Parisien, Jean-Marc Morandini aurait même demandé à l’adolescent de reproduire une séquence impliquant une mast*rbation.

À l’instar de Sébastien Cauet, lui aussi touché par une affaire similaire, Jean-Marc Morandini a également été accusé par d’autres personnes, pas seulement les deux plaignants. En effet, les plaintes déposées en 2016 ont très vite fait écho à une autre enquête au sujet du journaliste et de la corruption sur mineurs : celle des castings de la websérie Les Faucons. Dans cette affaire, Jean-Marc Morandini a été accusé d’avoir profité de ces castings pour pousser des comédiens à se montrer nus. Une affaire qui a par ailleurs fait surgir d’autres méfaits : il a aussi été accusé de harcèlement sexuel et de travail dissimulé.

La suite après cette publicité

« Il conteste qu’il y ait eu la moindre infraction »

Après avoir été mis en examen il y a six ans, Jean-Marc Morandini a nié avoir commis des délits répréhensibles. « Il ne conteste rien de ce qu’il a pu faire. Mais il conteste qu’il y ait eu la moindre infraction » , déclarait son avocat en 2016. Afin de faire la lumière sur toute cette affaire impliquant Jean-Marc Morandini, le journaliste devra donc faire face à la justice ce lundi. En premier lieu, il va s’agir de déterminer si oui ou non l’accusé était au courant de l’âge du premier plaignant (faits de 2013).

À noter que cette victime présumée avait indiqué qu’il révisait des cours d’histoire-géo avec sa mère. Et ce, dans la conversation Twitter avec l’animateur. Il est alors difficile d’imaginer que Jean-Marc Morandini n’aurait pas su était mineur. Jean-Marc Morandini risquerait cinq ans d’emprisonnement et 75 000 euros d’amende. Affaire à suivre.

La suite après cette publicité

À lire aussi : Christian Quesada va rester en prison : Sa nouvelle peine dévoilée !

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.