Ils humilient un SDF en lui proposant de l’argent pour qu’il se fasse tatouer sur le front

Jusqu’où les hommes sont-ils prêts à aller dans l’humiliation ? Cette image dégradante a été prise par un groupe de jeunes hommes qui participaient à un enterrement de vie de garçon à Benidorm. Pour s’amuser lors de leur EVG, ils ont eu l’idée de proposer 100 euros à un SDF s’il acceptait de se faire tatouer le nom du futur marié sur le front. Regardez les images du jeune sans-abri qui a accepté le défi pour gagner de l’argent.

 

Un EVG qui tourne à l’humiliation

Les Britanniques sont connus pour leurs débordements tristement célèbres en vacances. Ils ont une fois de plus montré, à travers ce geste qu’ils pensent pouvoir tout faire lorsqu’ils font la fête. En vacances sur la côte est de l’Espagne, un groupe de jeunes hommes qui fêtaient un enterrement de vie de garçon, ont eu une idée humiliante. Ils ont croisé le chemin de Tomek, un jeune sans-abri polonais qui faisait la manche à Benidorm. Ils ont proposé au SDF de lui donner 100 euros s’il acceptait de se faire tatouer sur le front : « Jamie Blake, North Shields, N28 ». Jamie Blake est le nom du futur marié et il s’agit de sa commune et de son code postal.

 

Le SDF n’a pas supporté la douleur

On ne sait pas non plus quel est le tatoueur irresponsable qui a accepté de tatouer Tomek, alors qu’il était visiblement contraint à faire ce tatouage. Là où on ne pouvait pas imaginer que l’histoire puisse être pire, on a également appris qu’il le sans-abri n’a pas pu aller jusqu’au bout, tellement la douleur était intense. Il est donc reparti avec une partie du tatouage sur le front et les 100 euros promis, malgré tout. La présence des Britanniques sur la côte espagnole est telle qu’il existe la Benidorm British Business Association. Karen Cowles, présidente de cet organisme qui gère les relations commerciales et touristiques entre le Royaume-Uni et l’Espagne a commenté l’information : « Ce qu’ils ont fait à cet homme est profondément inhumain et proche de l’abus. Ils ont laissé cet homme scarifié pour le reste de sa vie ». Il semblerait que des établissements de la région se soient portés volontaires pour offrir le traitement au laser à Tomek.

sans-abri se fait tatouer evg

Crédits : Facebook, Giphy

Publié par Nicolas F le 01 Août 2018
0