Au Japon, on retrouve plus de 330 pièces dans le ventre d’un alligator mort

Les vétérinaires du zoo de Nagoya au Japon ont eu une drôle de surprise lors de l’autopsie d’un alligator.

Une vie au zoo

Cet animal habitait ce zoo depuis 1965 et s’est éteint en mai 2019 alors âgé de 65 ans. Mais ses conditions de vie ont évolué : dans les deux premières décennies de sa vie, les visiteurs ne pouvaient apercevoir l’animal qu’à travers une vitre. Mais en 1989, le zoo décide alors de créer un étang traversé par un pont pour permettre aux visiteurs de mieux voir le reptile. Toutefois, ces derniers ne devaient pas s’approcher de l’étang.

>>> À lire aussi  : Elle veut sauver un chien en l’emmenant chez le vétérinaire, elle découvre qu’il s’agit en réalité d’un coyote !

Un mélange de tradition et d’inconscience : l’alligator confondait des cailloux avec des pièces

À cet instant, les visiteurs n’étaient plus séparés physiquement de l’animal. Malgré les panneaux interdisant de s’approcher de l’étang pour y jeter des pièces, certains touristes ont bravé l’interdit et jetaient de temps à autre des pièces de monnaie au fond de l’étang… De plus, selon une vieille coutume japonaise, jeter des pièces dans l’eau dans les fontaines et dans les étangs porteraient chance.

Dans leur milieu naturel, les alligators ont l’habitude d’avaler de petits cailloux afin de faciliter leur digestion. Le reptile du zoo de Nagoya aurait ingéré pendant des décennies des pièces de monnaie pensant qu’il s’agissait de cailloux.

Les vétérinaires japonais lors de l’autopsie ont déclaré que la cause de la mort de l’animal n’était pas liée aux pièces de monnaie avalées pendant toutes ces années. Afin que ce genre de choses ne se reproduise plus, les vétérinaires de Nagoya ont réitéré leur demande aux visiteurs de ne plus s’approcher de l’étang et de laisser ces animaux en paix…

>>> À lire aussi : Ils pensaient soigner un oiseau exotique mais se rendent compte qu’il est recouvert de curry

En savoir plus sur :

Publié par Jade le 13 Oct 2019
0