Banksy a été filmé ! Les archives télévisées ont permis de retrouver Banksy à ses débuts

Vient-on enfin de découvrir les premières images de Banksy ? Il semblerait que oui ! Une chaine de télé britannique a visionné des archives d’un reportage tourné en 2003, sur lesquelles apparait un homme qui se présente comme un street artist et qui se présente en tant que Banksy. D’ailleurs son travail correspond parfaitement à ce qu’on connait de l’artiste, aussi bien dans la démarche que dans le style artistique. Regardez la vidéo pour découvrir qui est Banksy ! Pas de chance, déjà à l’époque, il couvrait une partie de son visage.

> À lire aussi : Alerte aux fans de Banksy : L’artiste débarque à Paris et c’est gratuit !

Une équipe de télé retrouve une interview de Banksy dans ses archives

Il est l’un des mystères de l’art actuel les mieux gardés. Il gagne des millions, ses graffitis sont connus dans le monde entier, pourtant, personne ne sait qui il est. Banksy est l’un des artistes les plus cotés du moment et le mystère de son identité attise la curiosité du public. La théorie la plus populaire serait que derrière ce pseudo se cache Robert Del Naja, un musicien britannique, devenu célèbre en tant que fondateur du groupe Massive Attack. Avant d’être dans la musique, il était connu dans le milieu du street art, en tant qu’artiste de graffiti. L’autre théorie est que Banksy serait en fait un collectif. Plusieurs artistes aux styles similaires produiraient des graffitis aux quatre coins de la planète, en reproduisant le travail d’un artiste qui a lancé ce style.

> À lire aussi : « Adjugé, détruite » ! Une oeuvre d’art de Banksy s’auto-détruit lors de sa ventes aux enchères

À ses débuts, l’artiste acceptait de répondre aux interviews masqué

La chaine de télévision britannique ITV, vient de remettre la main sur un enregistrement qui permet de lever un coin du mystère… ou au contraire, rend les choses encore plus mystérieuses. Une équipe de documentalistes revisionnait des archives de la chaine pour monter un reportage et est tombée sur une interview réalisée en 2003 à Bristol. Un homme, qui se faisait appeler Banksy, avait été interviewée à l’occasion de l’inauguration de son exposition d’animaux peints, appelée Turf War, qui fut d’ailleurs l’un de ses premiers succès un peu plus mainstream. Vaches, moutons, porcs étaient recouverts de tags, une exposition militante qui avait intrigué les journalistes. À l’époque, le nom de Banksy était déjà un peu réputé dans le milieu des connaisseurs du street art, mais ses graffitis n’étaient pas encore considérés comme des œuvres d’art pour le grand public. Malheureusement, le jeune homme porte un t-shirt sur le bas du visage et une casquette, afin de masquer son identité.

> À lire aussi : [PHOTOS] Les oeuvres de Banksy entièrement revisitées en LEGO!

Cette archive lève un peu le voile sur l’identité de l’artiste

En 2003, Banksy cachait son visage par peur de représailles. Son travail sur les animaux était un peu décrié et les œuvres des tagueurs sont toujours considérées comme illégales et comme du vandalisme. « Je suis masqué parce qu’on ne peut pas être un tagueur et s’afficher publiquement », disait-il au journaliste. « Les deux choses ne sont pas compatibles ». Ensuite, dans le reportage, on le voit peindre un bébé en noir et blanc, qui joue avec des jouets et forme une tour de blocs avec des lettres de l’alphabet, formant la phrase « Kill More ». Aujourd’hui, cette œuvre est bien attribuée à Banksy.

> À lire aussi : Il essaye de voler une oeuvre de Banksy avec un marteau piqueur

Le journaliste a oublié le visage de Banksy

Haig Gordon, le journaliste de l’époque a immédiatement été appelé en salle de dérushage pour partager ses souvenirs de ce tournage. Il avait bien évidemment oublié cette interview qu’il avait faite il y a 16 ans. Le veinard a même vu le vrai visage de l’artiste, car avant et après l’interview, Banksy n’était pas masqué. Mais le journaliste est incapable de se souvenir à quoi il ressemblait. Aujourd’hui, même masqué, il serait impossible de l’interviewer. Un journaliste du Guardian avait lui aussi eu la chance d’interroger Banksy à visage découvert pour réaliser une interview papier, en 2003. Il avait alors décrit l’artiste comme suit : « Banksy est blanc, a 28 ans, porte un jean, a une dent en argent, une chaîne en argent et une boucle d’oreille en argent. Il ressemble à un croisement entre Jimmy Nail et Mike Skinners des Streets ».

> À lire aussi : You are not Banksy : de l’art à la réalité

Le mystère de Banksy est aussi le raison de son succès marketing

Aujourd’hui, c’est la société Pest Control qui est la seule à pouvoir représenter l’artiste de façon officielle. Cette société fondée par des gens de confiance, qui font partie de l’entourage intime de Banksy, agit comme son agent. Pest Control donne son accord quand il s’agit de créer une exposition sur Banksy, quand il s’agit de vendre une de ses œuvres aux enchères ou quand il faut authentifier un graffiti ou un pochoir. « Pest Control est un service de gestion qui agit au nom de l’artiste Banksy. Pest Control est le seul et unique point de vente d’œuvres de Banksy. Banksy n’est représenté par aucune autre galerie ou institution », écrit la société sur son site internet. La dernière œuvre de Banksy, vendue aux enchères pour environ 1,2 million d’euros s’est autodétruite au moment d’adjuger la vente. Cette performance de la toile qui se détruit dans une déchiqueteuse a fait le tour du monde. Auparavant d’autres œuvres de l’artiste avaient déjà été adjugées entre 463 000 € et plus de 1,2 million € chez Sotheby’s.

> À lire aussi : Un nouveau graffiti de Banksy peut-être découvert en Angleterre!

Crédits : ITV

En savoir plus sur : - - - - - -

Publié par Nicolas F le 08 Juil 2019
 
0