Ce graffeur crée des insectes géants grâce à l’anamorphose !

C’est la belle découverte du jour. Et quelque peu insolite. Un graffeur portugais, Sergio Odeith, réalise des graffitis sous forme d’illusions d’optique. On remerciera l’anamorphose de nous retourner le cerveau !

 

Des insectes géants et l’anamorphose

Pour bien comprendre de ce dont il s’agit, il faut revenir sur le terme d’anamorphose. Il ne s’agit pas simplement d’illusion d’optique. L’anamorphose, c’est cette déformation d’une image à l’aide d’un système d’optique.

 

Dans ses œuvres, Sergio Odeith doit distordre les insectes qu’il graffe afin de les rendre visible en 3D sous un angle particulier. Et c’est bon à savoir : c’est en partie la peinture mais aussi notre cerveau qui est capable de créer cette illusion d’optique.

 

C’est pourquoi, dans les images qui vont suivre, vous allez parfois avoir du mal à comprendre sur quoi a été graffé l’insecte. CQFD !

 

Sergio Odeith et les insectes géants

C’est pendant les années 90 que ce véritable artiste de street-art a commencé la 3D. Il est arrivé à donner naissance à des œuvres que, si on les aime ou non, nous laissent béats. Les insectes qu’il peint semblent tout simplement vouloir s’échapper des murs.

 

Au fil des années, son style s’est affiné, pour finir par être caractérisé par l’artiste de 3D sombre. Un travail de longue haleine et une perfection. Angles, lignes, ombres et lumières, c’est le travail d’un véritable génie que vous allez voir.

 

D’ailleurs, il ne peint pas que des insectes. Vous pourrez retrouver une partie de son travail sur son compte Instagram et voir certaines ébauches. Nous, on reste admiratif et on ne comprend toujours pas comment c’est possible.

 

Préparez-vous à ne plus rien y comprendre ! On aurait simplement aimé avoir des photos du travail « à plat » pour voir à quoi cela ressemble vraiment !

Sergio Odeith

 

Sergio Odeith

 

Sergio Odeith

 

Sergio Odeith

 

Sergio Odeith

 

Sergio Odeith

 

 

Votre article continue en page 2. Cliquez sur « page suivante » pour continuer.

Publié par Mélaine le 02 Oct 2018
 
0