Il transforme des enfants victimes de harcèlement en super-héros, chapeau !

Les Avengers contre le harcèlement

En 2015, une enquête Pisa révélait que 18% des élèves se disaient victimes de harcèlement en France. Aujourd’hui, en 2018, le problème persiste, en France comme ailleurs. Ils sont nombreux à subir des moqueries de la part de leurs camarades. Mais un couple a eu une idée pour redonner le sourire à ces petites victimes. Josh Rossi est un photographe basé à Los Angeles. Avec sa femme Roxanna, il a voulu sensibiliser le public au harcèlement. Une cause qui le tient particulièrement à coeur.

 

Pour ce faire, il a rassemblé des enfants victimes de harcèlement et a fait d’eux de véritables petits héros. Le professionnel s’est inspiré du blockbuster The Avengers pour transformer ses modèles. En effet, chacun des enfants incarne un personnage du film, et tous doivent combattre Thanos, le méchant, qui symbolise le harcèlement. « Chaque Avenger a ses propres différences et forces, qu’il soit vert, mauve ou qu’il puisse arrêter le temps », explique-t-il sur son site.

 

14 victimes deviennent des héros

En tout, 14 enfants ont rejoint le projet de Josh Rossi. Comme Jackson Bezzant, un petit garçon né avec une déformation faciale. On le traitait de « monstre » ou « d’anormal ». Mais dorénavant, il incarne Captain America, et il en jette ! Comme Jackson, Cole Helton a lui aussi subi des moqueries. Il est transgenre. Sydney Gerardis, quant à elle, a bien failli se suicider à cause de l’humiliation de ses camarades. Tous ont une histoire singulière. « Après avoir écouté l’histoire de ces enfants, on savait qu’on devait les aider à se mobiliser contre le harcèlement », écrit le photographe. Pour soutenir ses camarades, Jaxon Bieber, le petit frère de Justin Bieber, a lui aussi voulu apporter sa participation. Josh Rossi et Roxanna ont également pu compter sur le soutien du réseau social Vero pour lancer leur projet. Et franchement, on a l’impression que les enfants ont regagné de l’estime d’eux. Regardez !

Publié par Marion Ristor le 14 Avr 2018