Deux blindés militaires s’écrasent au sol lors d’un parachutage raté

Deux véhicules blindés se sont écrasés et ont été complètement détruits, lorsqu’ils ont atterri avec fracas en Russie, parachutés depuis un avion. Un exercice militaire avait lieu devant le président Vladimir Poutine ce jour-là mais les parachutes ne se sont pas déployés et les véhicules de sept tonnes se sont écrasés. Regardez la vidéo ci-dessous pour voir les images impressionnantes de cet incident

> À lire aussi : Pour son premier saut dans le vide, son parachute est arraché et s’envole dans les airs…

Deux blindés parachutés se sont écrasés au sol

Deux véhicules de l’armée russe ont été déclassés lors de l’exercice militaire Tsentr-2019 qui avait lieu en Russie. L’armée russe, l’armée chinoise et l’armée indienne participaient à cet exercice de grande ampleur qui servait surtout à prouver sa puissance à ses alliés. Malheureusement pour la Russie, elle n’a pas fait forte impression lorsque ses deux blindés, des BMD-2 se sont écrasés. Ils avaient été parachutés d’avions IL-7MD et normalement d’énormes parachutes de plusieurs centaines de mètres carrés auraient dû ralentir leur chute.

> À lire aussi : Un millionnaire indien arrive à son mariage sur un char de guerre

L’exercice militaire avait lieu devant Vladimir Poutine

Le ministre de la Défense a indiqué que personne n’avait été blessé lors de l’accident. « À cause d’un dysfonctionnement du système de parachutes, deux véhicules ont été endommagés en touchant le sol », explique le porte-parole du ministre. « Endommagés », est un faible mot, quand on voit l’état des blindés. Aussi, l’expression « s’écraser au sol » conviendrait mieux que « toucher le sol ». Une enquête va évidemment être menée, le but des exercices militaires étant justement d’éviter que ce genre d’incident se produise sur le terrain. Il semblerait que des règles de sécurité n’auraient pas été respectées notamment concernant la force du vent, ce jour-là. Selon la chaine de télé Channel One, le président Poutine était assis aux côtés du président kirghize lorsque l’incident s’est produit, alors que des officiels tadjiks, kazakhs et ouzbeks étaient également présents.

> À lire aussi : Deux parachutistes perdent connaissance dans les airs et s’écrasent au sol sans ouvrir leur parachute

Crédits : Channel One, East2WestNews

En savoir plus sur : - - - -

Publié par Nicolas F le 28 Sep 2019
0