Elle utilise un vibromasseur trop intensément et se « casse » le vagin : elle met en garde toutes les femmes

Nadia Bokody a un message à faire passer à toutes les femmes et des conseils à donner à celles qui voudraient essayer des sex toys pour la première fois. Cette Australienne s’est laissée tentée par le fameux « Rabbit », un vibromasseur en forme de lapin, alors qu’elle traversait un désert sexuel depuis quelques temps. Après plusieurs utilisations, elle a commencé à le regretter. Aujourd’hui, elle prétend que le vibromasseur lui a « cassé » son vagin et sa zone pelvienne, lui procurant des douleurs intenses.

 

Elle achète un vibromasseur après son divorce

Le plus absurde dans l’histoire, c’est que Nadia Bokody est une journaliste éditorialiste des problèmes sexuels. Elle tient notamment un blog où elle dispense des conseils sexuels aux femmes. Pourtant, elle n’avait jamais essayé le plus connu des sex toys, le fameux vibromasseur qui rappelle la forme d’un lapin. Le Rabbit permet de donner du plaisir aux femmes clitoridiennes et vaginales en même temps, grâce à des protubérances vibrantes (qui ressemblent à des oreilles de lapin) et qui viennent stimuler le clitoris. La promesse de ce jouet a séduit Nadia qui a décidé de s’en procurer un, alors qu’elle venait de divorcer et traversait une longue période sans avoir fait l’amour.

 

Elle utilise son sex toy six fois par jour

« Ça faisait longtemps que je n’avais plus eu de rapports sexuels », raconte la journaliste de 34 ans. « Mais je n’étais pas encore prête à le faire avec quelqu’un d’autre. Alors, après quelques recherches sur Internet, j’ai décidé d’acheter un vibromasseur ». Au début, son nouveau jouet lui procure un plaisir incroyable, au point qu’elle ne pouvait plus s’en passer. « J’en suis devenue obsédée, grâce à la simplicité et la vitesse avec laquelle j’obtenais du plaisir après des mois d’une relation maritale sans sexe. C’était une délivrance et enivrant de pouvoir vraiment prendre le contrôle de ma sexualité d’une telle manière, pour la première fois dans ma vie d’adulte ». Mais l’histoire s’est plutôt mal terminée pour Nadia.

 

Le vibromasseur la blesse aux parties intimes

Après quelques semaines d’utilisation, Nadia a commencé à ressentir des douleurs pelviennes. Elle boitait même tellement les douleurs lui faisaient mal. Elle ne fait pas immédiatement le lien entre ses douleurs aux parties génitales et l’utilisation de son lapin vibrant, alors est allée consulter un spécialiste. Elle a passé des tests pour vérifier qu’elle n’avait pas une IST, mais rien n’est apparu. « Le médecin a commencé à me poser des questions et c’est là que j’ai compris que mes douleurs venaient de mon utilisation prolongée de mon vibromasseur ! C’était à la fois embarrassant et hilarant ». Elle explique alors à son médecin qu’elle a utilisé son lapin à peu près six fois par jour, pendant la première semaine, à puissance maximale. Pour faire partir les douleurs, le docteur lui a conseillé d’arrêter d’utiliser un sex toy. « La chose la plus importante à garder en tête quand vous voulez commencer quelque chose de nouveau, est d’y aller doucement. J’y suis allée trop fort en utilisant le turbo dès le début, au lieu de me laisser aller ». En avril, Nadia avait déjà fait parler d’elle alors qu’elle avait avoué son addiction au sexe, dont elle avait souffert dans la vingtaine. Elle avait alors été invitée sur les plateaux télé pour parler de la relation qu’elle avait eu avec un collègue marié, à l’époque où elle fréquentait six hommes à la fois.

vibromasseur rabbit vagin cassé

Crédits : Nadia Bokody

Publié par Nicolas F le 08 Août 2018
0