Après avoir mangé des sushis, il doit se faire amputer d’une main qui a pourri

Un septuagénaire a perdu sa main à cause d’une boîte de sushis. Le Sud-Coréen s’est fait amputer alors qu’une bactérie présente dans le poisson cru a provoqué une putrescence de la main. Dans la vidéo, regardez les images de sa main boursouflée d’ampoules avant de la couper.

 

Sa main commence à pourrir

Les images sont difficiles à regarder et conviennent à un public averti. Un Sud-Coréen de 71 ans est allé manger des sushis chez son restaurateur habituel, sans imaginer ce qui allait lui arriver les jours suivants. Son cas a été publié dans le New England Journal of Medecine tellement il était impressionnant. Deux jours après avoir mangé les sushis, l’homme a ressenti des douleurs intenses à la main. Une cloche pleine de pus de 3,5 cm sur 4,5 cm est apparue dans la paume de la main, comme si une balle de golf lui avait poussé dans le creux de la main. Il s’est rendu à l’hôpital de Jeonju, quand d’autres ampoules sont apparue sur le dos de la main et sur l’avant-bras.

 

Il a fallu lui amputer la main

Cet homme qui souffrait déjà de diabète de type 2, d’hypertension et d’une maladie des reins, a vu sa vie basculer quand les médecins lui ont fait part de la gravité des analyses. Après avoir injectés deux antibiotiques différents par intraveineuse, la condition de l’homme ne s’est pas améliorée. Comme les ulcères peuvent présenter des complications pour les cas de diabète avancé, les médecins ont dû prendre la terrible décision de lui couper la main. Il s’est fait amputer avant que l’infection ne poursuive sa progression. Toute une partie de sa main était déjà pourrie et irrécupérable.

 

Il a attrapé la bactérie en mangeant des sushis infectés

Les analyses ont indiqué qu’il souffrait d’une infection appelée vibriose. Le vibriose est provoqué par la présence de la bactérie vibrio vulnificus. Une personne sur 40 000 peut être infectée par cette bactérie. Dans la plupart des cas, les personnes en bonne santé combattent la bactérie en quelques jours, mais dans les cas où les personnes souffrent d’autres déficiences, elle peut provoquer une septicémie. La bactérie peut s’attaquer au corps de deux façons, soit en consommant des produits de la mer crus ou lorsqu’une plaie ouverte entre en contact avec la bactérie, souvent lorsqu’on se baigne dans une eau infectée.

bactérie sushis main amputée

Crédits : Giphy, The New England Journal of Medecine

Publié par Nicolas F le 03 Sep 2018
0