Procès de Christian Quesada : un mode opératoire monstrueux pour piéger les adolescentes

Ce 8 avril 2020, le procès de Christian Quesada s’ouvre après les révélations glaçantes de l’année passée. Véritable star de TF1, l’homme a été arrêté pour détention et diffusion d’images pédopornographiques en plus de corruption sur mineur. Et déjà, plusieurs témoignages à charge viennent étayer le dossier de la défense dont ce témoignage d’une jeune fille qui parle de son mode opératoire monstrueux pour piéger les adolescentes.

>> À lire aussi : Christian Quesada en prison : Eric, l’actuel maître de Midi, lui fait passer un message cinglant !

Procès de Christian Quesada : le huis clos

Ce 8 avril 2020, le procès de Christian Quesada s’ouvre à Bourg-en-Bresse. Un procès bien évidemment très attendu par les nombreuses personnes qui à l’époque, étaient tombées sous le charme du personnage. Il faut dire que pendant un an et demi, le cinquantenaire devient la star des 12 coups de midi avec plus de 800 000 € de gains et 192 victoires à son actif. Mais derrière le masque se cache une personnalité bien plus sombre qui tombe le 25 mars 2019.

Après une descente à son domicile, les enquêteurs mettent la main sur des milliers d’images pornographiques de mineurs. Par ailleurs, de nombreux témoignages viennent accabler le cinquantenaire avec notamment, un mode opératoire particulièrement monstrueux pour attirer les jeunes filles. Quant à son procès, il se déroulera à huis clos en raison du coronavirus. « Celui qui a tant cherché la lumière sera jugé dans un huis clos total » souligne ironiquement Céline Astolfe, avocate de la Fondation pour l’enfance.

>> À lire aussi : Christian Quesada : l’ancien candidat des 12 coups de midi tente de sortir de prison !

Un piège monstrueux

Pour procès de Christian Quesada, de nombreuses jeunes filles sont venus apporter leurs témoignages à la défense. Et visiblement, l’homme avait un mode opératoire bien rodé. Sur les réseaux sociaux, il se faisait passer pour une jeune fille du nom de Justine pour séduire ses proies. Par ailleurs, il est même allé jusqu’à proposer des relations tarifées avec des hommes à certaines de ses interlocutrices.

Sauf qu’évidemment, lorsque les rendez-vous arrivent, les adolescentes se rendent dans un hôtel dont la chambre est réservée au nom de Quesada. A priori, c’est un piège qui aurait été utilisé à plusieurs reprises

Publié par Claire le 08 Avr 2020
0