Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

« JE NE VEUX PAS MOURIR » : qui était l’américain tué par la tribu des Sentinelles

Publié par Mélaine le 27 Nov 2018 à 9:12

L’information est passée (presque) inaperçue. Et pourtant, John Chau, un américain de 27 ans a été tué par une flèche alors qu’il voulait « apporter Jésus » à la tribu des Sentinelles.

L’américain écrivait : JE NE VEUX PAS MOURIR

Un jeune globe-trotteur aventurier. C’est en ces termes que le jeune américain, mort sous les flèches des Sentinelles, avait été qualifié. Sauf que, visiblement, il n’en est rien.

 

Interdite d’accès, le jeune homme tentait de s’aventurer sur la petite île indienne de North Sentinel. Une île qui compte près de 150 âmes et qui, depuis 60 000 ans, refuse l’intrusion de quiconque. Et pourtant, après une première tentative de contact, John Chau écrit dans son journal intime qu’il a pu approcher l’un d’entre eux, dont le visage était recouvert d’« une poudre jaunâtre ». 

 

Il sera ensuite menacé et recevra une flèche qui se coincera dans sa Bible. A la nage, il s’enfuit jusqu’au bateau des pêcheurs qui l’avaient conduit jusqu’ici. Une fois à l’abri, il écrit dans son journal, en lettres majuscules « JE NE VEUX PAS MOURIR« . Avant d’ajouter que « Je pourrais rentrer aux Etats-Unis, car rester ici me semble signifier une mort certaine ».

 

L’américain voulait évangéliser

Selon ce même journal intime, révélé ce jeudi 22 novembre par les médias locaux, John Chau était loin être un simple croyant. Poussé par sa foi, il écrivait, quelques heures avant sa mort :

 

« Vous pensez peut-être que je suis fou de faire tout ça mais je pense que ça vaut la peine d’apporter Jésus à ces gens ». « Ce n’est pas en vain. Les vies éternelles de cette tribu sont à portée de main et j’ai hâte de les voir adorer Dieu dans leur propre langage. »

 

Il n’aura jamais eu le temps de voir quoique ce soit. Après avoir été tué par une volée de flèches, les locaux lui ont passé une corde au cou, traîné son corps et l’ont enterré dans le sable.

 

Les dernières lignes de son journal, quelques minutes avant sa mort disaient « J’y retourne [sur l’île]. Je vais prier pour que tout se passe bien. »

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.