Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Attaque au couteau près des anciens locaux de Charlie Hebdo : ce que l’on sait

Publié par Elodie GD le 25 Sep 2020 à 14:18
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ce vendredi matin aux alentours de 11h45, une attaque au couteau a eu lieu devant les anciens locaux de Charlie Hebdo. Quatre personnes ont été blessées à l’arme blanche et une autre a été interpellée. Deux des blessés, un homme et une femme, étaient « urgence absolue ».

La suite après cette publicité

Une attaque d’une extrême violence

Après cette attaque, François Vauglin, le maire du XIe arrondissement a appelé les habitants du quartier à rester chez eux. Pour l’heure les écoles, les crèches et les lycées sont confinés. Ce sont au total des milliers d’élèves qui sont confinés  dans trois établissements du centre de Paris.

La suite après cette publicité

Après l’attaque, un colis suspect a été retrouvé à proximité des lieux. Il s’est avéré qu’il ne contenait aucun explosif et ne représentait par conséquent aucun danger pour les habitants du quartier.

attaque-au-couteau-Paris

Enquête ouverte pour « tentative d’assassinat » en relation avec une entreprise terroriste

Les deux blessés graves sont des chargés de production de la société Première ligne qui se situe un étage au dessus des anciens locaux de Charlie Hebdo . Ils ont été pris pour cibles par l’assaillant alors qu’ils étaient sortis fumer. Déclarés en urgence absolue juste après l’attaque, leurs jours ne seraient actuellement plus en danger. L’un d’entre eux reste cependant dans un état grave. L’arme, un hachoir, a été retrouvée sur les lieux de l’attaque.

La suite après cette publicité

L’auteur de cette attaque se serait vraisemblablement enfuit en métro. Pour l’heure, une personne suspecte avec les vêtements couverts de sang a été interpellée à Bastille. Le procureur de Paris a indiqué à l’AFP qu’une enquête est ouverte pour « tentative d’assassinat ». Le parquet national antiterroriste s’est saisi de l’affaire et la garde à vue du suspect pourrait s’étendre jusqu’à 96 heures.
Dernière minute : Un deuxième suspect vient d’être interpellé dans le secteur du métro Richard-Lenoir.

Une cellule de crise a été ouverte au ministère de l’Intérieur, le Premier ministre Jean Castex s’est rendu sur place.
Sur les lieux de l’attaque, un important dispositif policier est toujours sur place. Le quartier du boulevard Lenoir est bouclé et les policiers accompagnés de chiens procèdent actuellement à des vérifications.

Cette attaque intervient au moment du procès des attentats de Charlie Hebdo. l’audience en cours au moment des faits a été interrompue.

La suite après cette publicité

A lire aussi: Procès des attentats de 2015 : La cruauté sans nom du tueur de l’Hyper Cacher couplé à des témoignages des plus poignants !

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.