Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Covid-19 : les tests naso-pharyngés pourraient en réalité s’avérer très dangereux…

Publié par Lucas le 12 Avr 2021 à 6:02

Ce geste a été réalisé plus de 70 millions de fois depuis le début de la crise de la Covid-19, et pourtant, ça n’est que maintenant que ses premiers effets néfastes sont recensés. En effet, les tests naso-pharyngés sont effectués depuis maintenant de nombreux mois dans le but de dépister les patients atteints du coronavirus. Pourtant, cette procédure semble plutôt dangereuse, comme l’indique l’Académie de médecine.

>>> A lire aussi : Les autotests de dépistage du Covid-19 bientôt disponibles en France

Les tests naso-pharyngés peuvent être dangereux

S’il demeure le plus efficace dans la course aux dépistages de la Covid-19, son utilisation n’est pas sans risque. En effet, l’Académie de médecine a tenu à rappeler l’importance de la bonne réalisation des tests naso-pharyngés, effectués avec un long et fin bâtonnet. Si ces derniers, dans la plupart des cas, se déroulent sans encombres, certains problèmes commencent à être recensés.

Ainsi, certains types de lésions peuvent en effet voir le jour à la suite des différents tests réalisés si ces derniers sont effectués dans des conditions dites « inadaptées ». Un test mal fait peut, en effet, provoquer des saignements, des douleurs mais aussi d’autres complications, tout particulièrement au niveau d’un étage de la base du crâne, directement associé aux risques de méningite.

tests naso-pharyngés covid-19

>>> A lire aussi : Lidl et Aldi : tout le monde se rue sur les tests Covid à faire chez soi !

L’Académie de médecine alerte les professionnels de santé

Pour l’Académie de médecine, la réalisation de ces tests doit en priorité être faite par des professionnels de santé qui sont formés à cette tâche, qui, il faut l’avouer, est très particulière. Elle tient également à sensibiliser les professionnels de santé sur les tests effectués aux enfants, pour lesquels le prélèvement salivaire doit être majoritaire, afin d’éviter d’éventuels problèmes au niveau de leur crâne.

>>> A lire aussi : Après les concerts « tests » , il est possible de faire un voyage « test » en Grèce

Source : Le Monde
0