Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

La mère morte cérébralement, et maintenue en vie contre son gré car enceinte sera finalement débranchée

Publié par Notre Rédaction le 26 Jan 2014 à 9:11

Le calvaire de la famille de Marlise Munoz prendra fin Lundi à 17h. À ce moment là, commencera aussi celui de la perte d’un être cher.

Comme nous vous le relations il y a peu, Marlise était maintenue en vie artificiellement après une embolie pulmonaire. Morte cérébralement, elle avait pourtant clairement pris position contre l’acharnement thérapeutique 4 ans auparavant lors du décès de son frère. Mais la loi Texane en décidait autrement. Pourquoi ? Marlise est enceinte. La loi oblige a maintenir la mère en vie afin de préserver le bébé…qui naîtra d’une mère morte..

Mais le cas de Marlise a été reconsidéré suite à plusieurs avis médicaux :

1- Marlise n’a absolument aucune chance de s’en sortir. Elle est cérébralement morte.

2- Le bébé est lui aussi atteint ! Les avocats de la famille expliquent : « Les extrémités du bas du corps sont déformées à tel point qu’on ne peut pas connaître le sexe (…) C’est triste mais ces informations ne sont pas surprenantes étant donné que le fœtus, après avoir été privé d’oxygène durant une période indéterminée, est en gestation dans un corps mort en train de se détériorer, pendant que la famille horrifiée ne peut qu’assister à cela dans une détresse et une tristesse absolues. »

Un soulagement pour son mari et ses proches car malgré la douleur, la dernière volonté de Marlise sera respectée. Elle sera débranchée lundi à 17h.

Qui-est-Marlise-Munoz-cette-americaine-enceinte-maintenue-en-vie-contre-son-gre_exact780x585_l-600x450

Découvrez également l’histoire d’une éxecution qui tourne au drame aux USA

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.