Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Violée dans un état végétatif depuis 10 ans, elle donne naissance. Son violeur arrêté.

Publié par Mélaine le 26 Jan 2019 à 6:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

L’histoire de cette jeune femme vous avait fait réagir. Dans un état végétatif depuis plus de dix ans, elle avait été violée et avait accouché, fin décembre 2018, d’un petit garçon. Personne ne s’était rendu compte que la patiente était enceinte. Le violeur a été retrouvé et arrêté.

La suite après cette publicité

 

Le violeur était un infirmier

Nathan Sutherland, 36 ans, travaillait dans le centre de soin Hacienda, en Arizona, depuis 2011. Il y était l’un des aides-soignants de la femme qui avait donné naissance à un bébé alors qu’elle était, depuis plus de dix ans, plongée dans un état végétatif.

La suite après cette vidéo
La suite après cette publicité

 

Le sergent Tommy Thompson a déclaré, lors d’une conférence de presse, que le violeur avait été arrêté. Il devra répondre à deux chefs d’accusation : agression sexuelle et abus sur un adulte vulnérable. 

 

La suite après cette publicité

Jeri Williams, la chef de la police de Phoenix, a expliqué que le suspect est « un infirmier agréé qui était responsable des soins à la victime au moment de l’agression sexuelle ». C’est, bien évidemment, grâce à l’ADN du bébé que l’homme a pu être arrêté.

 

 Le violeur confondu par son ADN

La suite après cette publicité

C’est donc assez rapidement que le lien a été établit entre le violeur et l’enfant. Lorsque le scandale a éclaté, le PDG du centre de soin a démissionné. L’un des médecins responsable de la patiente également. Un autre a été suspendu.

 

Quant au nourrisson, il va bien. L’avocat de la famille de la victime a assuré qu’il était « né au sein d’une famille aimante qui prendrait soin de lui ». Les parents de la victime, eux, sont revenus sur le terme de « coma » qui avait été employé dans les médias. Ils ont précisé que leur fille n’était pas réellement plongée dans le coma, mais en état végétatif, en raison de crises d’épilepsie. Elle ne parle pas mais elle est en capacité de se mouvoir légèrement et de réagir aux sons.

La suite après cette publicité

 

Souhaitons que le petit garçon puisse grandir dans l’amour et la sérénité.

violeur arrete

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.