Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Animaux

Attention propriétaires de chiens : La balade sans laisse en forêt pourrait vous coûter cher ce printemps !

Publié par Mel Dib le 09 Avr 2024 à 16:30
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
La suite après cette vidéo

Avec l’arrivée du printemps, il est temps d’adopter de nouveaux réflexes pour les propriétaires de chiens, notamment celui de tenir leur compagnon en laisse lors des promenades en forêt. Cette mesure, qui peut sembler contraignante à première vue, vise à protéger la faune sauvage durant une période cruciale de l’année.

La suite après cette publicité

Selon l’Office National des Forêts (ONF), la présence de chiens libres dans les bois et forêts peut gravement perturber les mammifères et les oiseaux, notamment ceux figurant sur la liste rouge des espèces protégées en France.

hazel chien Hannah Riley (1) Le vétérinaire perd son chien, internet se mobilise pour le retrouver (VIDEO) Le vétérinaire perd son chien, internet se mobilise pour le retrouver (VIDEO)

Une amende salée pour les distraits

La suite après cette publicité

La réglementation concernant la divagation des animaux est claire : tout au long de l’année, les maîtres doivent veiller à ce que leur chien ne s’éloigne pas à plus de 100 mètres. Cependant, au printemps, les règles se durcissent.

Ne pas tenir son chien en laisse en dehors des allées forestières peut coûter jusqu’à 750 euros d’amende. Le terme « divagation » est utilisé dans plusieurs articles de loi, y compris dans le Code rural, où il est stipulé qu’il est interdit de laisser divaguer les animaux domestiques.

Un chien est considéré comme divaguant s’il n’est plus sous la surveillance effective de son maître, hors de portée de voix, ou éloigné de plus de cent mètres. Il est important de noter que ces restrictions ne s’appliquent pas lors d’une chasse ou pour un chien de garde de troupeau.

La suite après cette publicité

La période du 15 avril au 30 juin est particulièrement sensible pour la faune sauvage. C’est le moment où de nombreuses espèces donnent naissance à leur progéniture et élèvent leurs petits, une phase durant laquelle la moindre perturbation peut avoir des conséquences fatales. En maintenant les chiens en laisse, on réduit le risque de stress et de dommage à ces animaux vulnérables, contribuant ainsi à la préservation de la biodiversité.

chien balade arrêt même endroit

Cette chienne hurlait depuis plusieurs jours : tout le monde a été bouleversé quand e […] Cette chienne hurlait depuis plusieurs jours : tout le monde a été bouleversé quand elle a été retrouvée

La suite après cette publicité

Un geste de respect envers la nature

Tenir son chien en laisse n’est pas seulement une question de conformité à la loi ; c’est aussi un geste de respect envers la nature et ses habitants. En tant que propriétaires responsables, il est de notre devoir de veiller à ce que nos activités de loisirs n’aient pas d’impact négatif sur l’environnement qui nous entoure.

Cette simple action peut faire une grande différence pour la faune locale et contribuer à un écosystème forestier sain. Alors que nous profitons de la beauté et de la tranquillité des forêts ce printemps, n’oublions pas l’importance de garder nos chiens en laisse.

La suite après cette publicité

Cette pratique, bien que mineure en apparence, joue un rôle crucial dans la protection de la faune et le maintien de nos écosystèmes. En suivant ces directives, nous pouvons tous contribuer à un avenir plus vert et plus sûr pour nos amis à quatre pattes et pour la nature qui nous entoure.

Une opportunité d’éducation pour nos compagnons canins

Au-delà de la protection de la faune et du respect des lois, l’obligation de tenir nos chiens en laisse dans les espaces naturels au printemps représente une excellente occasion d’éduquer et de renforcer le lien avec nos compagnons à quatre pattes.

La suite après cette publicité

Utiliser une laisse n’est pas seulement un moyen de contrôle ; c’est aussi un outil d’apprentissage qui peut aider à améliorer la communication entre le chien et son maître. En travaillant sur des commandes de base et le comportement en laisse durant ces promenades, nous pouvons enseigner à nos chiens comment se comporter de manière respectueuse et sécuritaire dans des environnements variés.

Cette période peut donc devenir un moment privilégié pour développer l’obéissance de nos amis canins tout en profitant des bienfaits de la nature, créant ainsi des souvenirs mémorables et une complicité accrue entre le chien et son propriétaire.

chiens rottweiler (2) Chenilles processionnaires : les chiens sont les premières victimes ! Chenilles processionnaires : les chiens sont les premières victimes !