Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Animaux

Un homme frappe violemment un pauvre canard ! Face aux images chocs, 30 Millions d’Amis porte plainte !

Publié par Quentin VIALLE le 12 Nov 2020 à 7:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Bad buzz. On voit dans une vidéo un jeune homme avec sa bande de copains frapper plusieurs fois un canard. Une scène violente qui fait polémique auprès des défenseurs d’animaux. C’est notamment le cas de la fondation 30 Millions d’Amis, qui a décidé de porter plainte avec constitution de partie civile. Explication avec le Tribunal Du Net.

La suite après cette publicité

L’animal violemment maltraité

La suite après cette vidéo

Ce canard a été violemment frappé par un jeune homme et ses camarades. La scène s’est déroulée il y a quelques jours, à proximité de l’étang de Sigean, dans l’Aude. La vidéo effroyable dure environ 30 secondes, où l’on voit ce pauvre canard se faire maltraiter par un jeune homme très virulent. Ce dernier lui donne des coups de poing à plusieurs reprises, projetant l’animal par terre. Mais il ne s’arrête pas là. Il continue de lui assener des coups, alors que le canard essaye de s’enfuir… On entend par ailleurs dans la vidéos le rire des protagonistes, apparemment fiers de cet acte de maltraitance.

La vidéo a été partagée massivement sur les réseaux sociaux, et a scandalisé une grande partie des internautes. C’est à ce moment précis que la compagnie 30 Millions d’Amis a été alertée de cet acte de cruauté et a décidé de saisir la justice. Depuis, la vidéo a été retirée.

La suite après cette publicité

>>>À lire aussi : comment différencier une biche d’un chevreuil ?

Capture d’écran de la vidéo. @30millionsdamis.fr

La Fondation de défense des animaux dépose plainte

Ainsi, 30 Millions d’Amis a choisi de déposer plainte, avec constitution de partie civile. La Fondation refuse toute banalisation de la maltraitance animale, et selon elle, les sanctions doivent s’appliquer immédiatement. Elle est d’ailleurs pleinement engagée dans la cause des animaux, et a pour objectif de durcir les sanctions contre ces actes de cruauté envers eux. Elle demande une modification de l’article 521-1 du Code pénal, pour qu’il prévoit une peine équivalente à trois ans d’emprisonnement, et environ 45.000 euros d’amende.

La suite après cette publicité

>>> À lire aussi : La fille d’un célèbre chanteur accusée de maltraitance animale 

Source : 30 Millions d’Amis

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.