Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Argent

Il achète une Porsche à 140 000 $ mais n’a pas l’argent… sa fraude est surréaliste !

Publié par Nicolas F le 08 Août 2020 à 17:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

La France, avec le Royaume-Uni, l’Irlande et Malte sont les derniers pays du continent européen à encore utiliser fréquemment des chèques. Les chèques sont également courant en Amérique du Nord, alors que la majorité des gens qui habitent dans les autres pays du monde n’a même aucune idée ce que c’est. Et pour cause, ce mode de paiement un peu désuet est à l’origine de nombreuses fraudes. Cet exemple récent prouve une fois de plus qu’il est simple de tricher. Un homme a acheté une Porsche à 140 000 $ en utilisant un faux chèque imprimé avec sa simple imprimante à la maison.

> À lire aussi : Espèces, chèque, carte bancaire : Quels moyens de paiement un commerçant peut-il VRAIMENT vous refuser ?

Un homme achète une Porsche à 140 000 $ avec un faux chèque

Casey William Kelley, 42 ans, a été arrêté par les autorités floridiennes après avoir roulé un concessionnaire automobile en lui refilant un faux chèque. Casey William Kelley avait acheté une Porsche 911 Turbo dans un garage de Destin, en lui remettant son chèque de 139 203,05 $, soit environ 115 000 €. L’homme partira avec sa voiture. Rapidement, au moment d’encaisser le chèque, le concessionnaire se rendra compte de la supercherie. Il est trop tard, mais il porte plainte à la police du comté.

> À lire aussi : Prélèvement à la source : certains pourraient bien recevoir un gros chèque en Janvier !

Il tente ensuite d’acheter 3 Rolex avec un faux chèque

Le lendemain, Casey William Kelley, satisfait de son arnaque et surpris que cela fonctionne si bien, a l’idée de continuer à piéger d’autres commerçants. Il se rend à Miramar Beach et entre chez un bijoutier. Il souhaite acheter trois montres Rolex et tend un chèque de 61 521 $ au bijoutier. Celui-ci moins naïf, a choisi de garder les montres jusqu’à ce que le chèque soit validé par la banque. Bien entendu, Casey n’est jamais revenu dans la boutique et le chèque a été refusé.

> À lire aussi : Cyril Féraud victime d’une arnaque : Il pousse un coup de gueule et prévient ses fans !

La police a arrêté l’arnaqueur

Quelques jours plus tard, la police est arrivée au domicile du fraudeur et est tombé sur le faux chéquier lors de la perquisition. L’homme a avoué son arnaque, expliquant qu’il n’avait même pas pris la peine de réaliser des faux chèques de qualité. Il s’était simplement contenté de les imprimer avec sa petite imprimante de la maison. Il est actuellement en détention provisoire et il ne gardera comme souvenir de sa magnifique Porsche, une photo de lui à côté de la voiture de sport, qu’il s’était empressé de poster sur ses réseaux sociaux après l’achat frauduleux.

> À lire aussi : Arnaques lors des achats en ligne : soyez très vigilants sur ces 3 points

Il utilisait sa simple imprimante pour imprimer des chèques

L’affaire, qui a été révélée par le bureau du shérif de Walton, a suscité de nombreuses discussions sur les réseaux sociaux. Les anti et pro-chèques se sont affrontés, les uns dénonçant le manque de fiabilité de ce moyen de paiement, les autres expliquant qu’il suffit simplement de vérifier l’authenticité du chèque. D’autres ont conseillé au fabricant de l’imprimante d’utiliser cette histoire pour en faire une publicité, tellement cela confirme la précision et la qualité de l’appareil.

> À lire aussi : La pire Porsche au monde est française ! (vidéo)

Crédits : Walton County Sherrif’s Office – Source : LadBible

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.