Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Les images stupéfiantes d’une voiture qui s’encastre dans le métro parisien

Publié par Claire JONNIER le 25 Sep 2018 à 14:22
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ce lundi 24 septembre, une voiture s’encastre dans la sortie d’un métro parisien sous le regard médusé des passants. Mais qu’a-t-il bien pu se passer ?

 

Chérie, et si on prenait le métro en voiture ?

Mais comment une voiture a-t-elle pu s’encastrer dans une sortie de métro parisien ? Erreur de GPS, ivresse, malaise ? Cette scène surréaliste, qui s’est déroulée lundi soir à Paris, n’a pas manqué d’étonner de nombreux passants. Il faut dire que c’est un passage largement fréquenté, puisqu’il s’agit de la station Chaussée d’Antin-La Fayette du 9ème arrondissement, en face des Galeries Lafayette. Sur les photos, on peut voir l’avant du véhicule de marque Toyota complètement embarquée dans la sortie du métro. Fort heureusement, l’accident n’a fait aucun blessé.

 

Mais le plus étonnant dans cette histoire, c’est la déclaration qu’aurait fait le conducteur. D’après la RATP, il aurait a priori confondu la sortie de métro avec l’entrée d’un parking souterrain situé un peu plus loin !!! Une très grosse erreur d’appréciation qui pourrait lui coûter cher.

 

voiture-encastre-metro-parisien-permis

Photo partagée par les passants sur la voiture encastrée dans la sortie du métro

 

Une erreur d’aiguillage qui va entraîner de lourdes conséquences

Pour extraire la voiture encastrée, les services municipaux ont dû faire appel à une grue pour remorquer le véhicule. Selon le Parisien, il ferait partie de la flotte de véhicule d’Ubeeqo, un prestataire de services qui propose aux entreprises un système d’autopartage en déployant des véhicules partagés.

 

Ces derniers ont par ailleurs confirmé« il s’agit bien d’un de nos véhicules qui était en train d’être convoyé vers son nouveau parking. C’est une société sous-traitante que nous utilisons pour faire nos convoyances de voitures. Il semblerait que celui-ci ait confondu l’entrée du parking« . 

 

Le souci, c’est qu’à la suite de la mise en garde à vue du conducteur, les services de police se sont rendus compte que ce Monsieur conduisait sans permis. Et qui plus est, en état de récidive !

 

Une erreur d’aiguillage qui risque de coûter très cher que ce soit au conducteur qui encourt une amende de 1600 euros et un passage devant le tribunal. Mais également à Ubeeqo qui dans cette histoire, hérite d’une très mauvaise presse.

close

Inscrivez vous à la Newsletter TDN

Tous les jours le meilleur du web directement dans votre boite mail.
Garanti sans SPAM.


Inscrivez-vous à la newsletter.
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
0