Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Automobile

Attention aux voitures-radars ! Voici le jour où vous êtes le plus à risque

Publié par Corentin le 23 Juin 2024 à 17:30
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Les voitures-radars sont devenus un véritable cauchemar pour les automobilistes français, multipliant les contrôles sur les routes. Cependant, quels sont les horaires à éviter pour ne pas se faire flasher ?

La suite après cette publicité
Quels sont les endroits et les horaires les plus contrôlés par les voitures-radars.

Camionnette police Une camionnette improbable stoppée en urgence par les gendarmes sur l’autorout […] Une camionnette improbable stoppée en urgence par les gendarmes sur l’autoroute A9

Comment reconnaître une voiture-radar

La suite après cette publicité

Les nouvelles voitures-radars privées sont de plus en plus nombreuses sur nos routes. Ces véhicules banalisés sont capables de relever automatiquement les excès de vitesse, de jour comme de nuit, et dans les deux sens de circulation. Les radars classiques existent toujours aussi attention

Les modèles de voitures-radars sont variés, incluant des véhicules courants comme la Citroën Berlingo, la Peugeot 308, la Dacia Sandero, et la Renault Mégane. Voici quelques astuces pour les repérer :

  • Plaques d’immatriculation : les voitures-radars privées possèdent des plaques avant spécifiques non homologuées, imprimées sur un support en plastique à fond réfléchissant avec une police d’écriture étroite et arrondie.
  • Flash infrarouge : un boîtier rectangulaire situé sous la plaque d’immatriculation avant est un flash infrarouge, invisible la nuit.
  • Caméras : Plusieurs caméras sont présentes à l’avant, notamment un gros module sur la planche de bord.
  • Dispositif à l’arrière : un rectangle noir aux contours épais au milieu de la lunette arrière, avec des petites LED légèrement illuminées, permettant de reconnaître les panneaux de signalisation la nuit.
La suite après cette publicité
La suite après cette vidéo

Les départements les plus surveillés

Les voitures-radar, sont devenues un cauchemar pour de nombreux automobilistes français. Depuis leur introduction, leur déploiement n’a cessé de croître, suscitant des débats et de vives réactions. Depuis leur introduction, les voitures-radar ont été progressivement déployées dans plusieurs départements français.

Aujourd’hui, elles sillonnent une grande partie du territoire, bien que certaines régions soient encore relativement épargnées. Parmi les zones les plus surveillées, on retrouve :

La suite après cette publicité
  • L’Île-de-France
  • L’Occitanie
  • Provence-Alpes-Côte-d’Azur
  • La Corse

Cependant, même dans ces régions, certains départements connaissent une surveillance plus intense que d’autres. Par exemple, les zones urbaines à forte densité de trafic sont particulièrement ciblées pour maximiser l’efficacité des contrôles.

Quels sont les endroits et les horaires les plus contrôlés par les voitures-radars.
La suite après cette publicité

Les jours à haut risque

Il est crucial de savoir que les voitures-radar ne patrouillent pas avec la même fréquence tous les jours de la semaine. Certaines journées sont particulièrement propices aux contrôles, augmentant ainsi le risque de se faire flasher. Voici les jours où vous devez redoubler de vigilance :

  • vendredis et dimanches : ces deux jours sont de loin les plus risqués. Selon les données, le nombre de contrôles par voiture-radar peut doubler, voire tripler par rapport aux autres jours de la semaine.
  • jeudis : bien que moins risqué que les vendredis et dimanches, le jeudi reste une journée où l’activité des voitures-radar est significativement plus élevée.
La suite après cette publicité

En revanche, les lundis sont généralement les jours où les contrôles sont les moins fréquents, offrant une petite trêve aux automobilistes. Cela s’explique par une circulation souvent moins dense en début de semaine, ce qui réduit l’attrait des contrôles pour les opérateurs des voitures-radars.

image illustration un homme se couche sur la bande d'arrêt d'urgence complètement bourré Un homme s’endort ivre… sur la bande d’arrêt d’urgence Un homme s’endort ivre… sur la bande d’arrêt d’urgence

Les heures de pointe

La suite après cette publicité

Outre les jours de la semaine, les heures de la journée jouent également un rôle crucial dans la probabilité de se faire flasher. Les voitures-radars sont particulièrement actives durant certaines périodes :

  • Matinée (9h-12h) : C’est durant cette plage horaire que l’on observe un pic d’activité des voitures-radars. Les automobilistes sont souvent pressés, ce qui peut les inciter à dépasser les limites de vitesse.
  • Après-midi (15h-18h) : Un autre créneau à haut risque, notamment en raison des retours du travail et des diverses activités de fin de journée.

En revanche, la nuit (20h-7h) est généralement une période de calme relatif. Les contrôles sont beaucoup moins fréquents, bien que des patrouilles sporadiques puissent toujours être présentes.

La suite après cette publicité
Quels sont les endroits et les horaires les plus contrôlés par les voitures-radars.

Les infractions les plus courantes

Les voitures-radars ne se contentent pas de flasher pour excès de vitesse. Elles sont aussi équipées pour repérer et sanctionner d’autres types d’infractions courantes. Voici quelques-unes des infractions les plus fréquemment détectées :

La suite après cette publicité
  • Non-respect des limitations de vitesse : c’est l’infraction la plus courante, avec des milliers de contraventions émises chaque année.
  • Non-port de la ceinture de sécurité : les voitures-radars peuvent facilement repérer les conducteurs et passagers qui ne portent pas leur ceinture.
  • Utilisation du téléphone au volant : une autre infraction majeure, particulièrement dangereuse, est régulièrement sanctionnée.
  • Stationnement illégal : les voitures-radars peuvent également repérer les véhicules stationnés dans des zones interdites ou réservées.

Soyez vigilants, voitures-radars ou non

Les voitures-radars sont devenus une réalité incontournable sur les routes françaises. Pour éviter les amendes et garantir votre sécurité, il est essentiel de respecter les limitations de vitesse et les règles de conduite. Soyez particulièrement vigilants les vendredis, dimanches et jeudis, et évitez les excès de vitesse durant les heures de pointe. Enfin, rappelez-vous que le respect du Code de la route est le meilleur moyen d’éviter les sanctions.

La suite après cette publicité

Les voitures-radars sont là pour rester. Néanmoins, en étant informé et prudent, vous pouvez minimiser le risque de vous faire flasher. Alors, la prochaine fois que vous prendrez la route, restez attentif et conduisez prudemment.

Un tramway contrôlé par l’IA devient fou et  projette ses passagers sur la route (vid […] Un tramway contrôlé par l’IA devient fou et  projette ses passagers sur la route (vidéo)