Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Blagues

Blague du jour : Trois samouraïs font une compétition de sabre

Publié par Pierre le 17 Mai 2024 à 6:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
La suite après cette vidéo

Chaque jour, Le Tribunal du Net vous raconte une blague qui vous fera rire à tous les coups. Ne soyez pas égoïstes et partagez-la avec vos amis ou votre famille !

La suite après cette publicité

Blague du jour : Un petit garçon explique à son papa qu’il a parlé de lui dans sa rédaction  Blague du jour : Un petit garçon explique à son papa qu’il a parlé de lui dans sa réd […] Blague du jour : Un petit garçon explique à son papa qu’il a parlé de lui dans sa rédaction

Trois samouraïs se disputent pour prouver leur habileté au sabre. Ils engagent un juge pour garantir l’équité de leur compétition.

La suite après cette publicité

Le juge, expert en tournois de samouraïs, leur présente leur défi : une petite boîte renfermant une mouche.

Le premier dégaine son katana d’un geste vif, et la mouche tombe, tranchée en deux !

Impressionné, le juge félicite le guerrier pour sa performance.

La suite après cette publicité

Le deuxième samouraï entre en scène. Une nouvelle boîte s’ouvre, et une autre mouche s’envole.

Cette fois-ci, le samouraï effectue deux coups rapides, et la mouche retombe, découpée en quatre morceaux.

Le juge est stupéfait par cette démonstration de maîtrise.

La suite après cette publicité

Vient enfin le tour du troisième. La troisième boîte s’ouvre, libérant une troisième mouche. Le samouraï dessine une arabesque dans l’air avec son sabre, mais la mouche continue à voler…

Le juge, surpris, déclare : « La mouche est toujours vivante ! »

Le samouraï répond avec assurance : « C’est vrai, mais elle ne pourra plus jamais engendrer de descendance. »

La suite après cette publicité

Vous en voulez plus ? Découvrez les meilleures blagues pour adultes !

DÉCOUVREZ TOUTES LES BLAGUES DU TRIBUNAL DU NET ICI