Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Blagues

Blague du jour : Un homme aveugle fait la manche dans la rue

Publié par Killian Ravon le 15 Juin 2024 à 17:06
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Chaque jour, le Tribunal Du Net vous propose une toute nouvelle blague. N’hésitez pas à partager celle-ci à vos amis paresseux !

La suite après cette publicité
homme-paresseux-businessman-rue-blague

Blague du jour : Trois hommes au paradis reçoivent une voiture par rapport au nombre de fois où ils ont trompé leur femme  Blague du jour : Trois hommes au paradis reçoivent une voiture par rapport au nombre […] Blague du jour : Trois hommes au paradis reçoivent une voiture par rapport au nombre de fois où ils ont trompé […]

La suite après cette vidéo

Il était une fois, dans une petite ville où tout le monde connaissait tout le monde, un homme nommé Jean. Jean était connu pour être incroyablement paresseux. Un jour, il a eu la brillante idée de demander l’aumône aux passants en se faisant passer pour un aveugle. Il pensait que ce serait une manière facile de gagner de l’argent sans bouger un muscle. Alors, il s’est assis au coin de la rue, avec une pancarte qui disait « Je suis aveugle, aidez-moi s’il vous plait ».

La suite après cette publicité

Les gens, pleins de bonne volonté, ont commencé à lui donner de l’argent. Mais Jean, toujours aussi paresseux, a oublié de s’entrainer à se comporter comme un véritable aveugle. Il suivait des yeux chaque pièce de monnaie et chaque billet qui tombait dans son chapeau.

Un jour, un homme d’affaires qui passait par là a remarqué la supercherie. Décidé à enseigner une leçon à Jean, il a approché le soi-disant aveugle et a dit : « Je vais te donner 50 euros si tu me dis quelle est la couleur de ce billet. » Jean, sans réfléchir, a répondu avec enthousiasme : « C’est un billet bleu ! »

L’homme d’affaires, avec un sourire ironique, a répliqué : « Ah, c’est bien ce que je pensais. Et bien, mon cher, vous n’êtes pas vraiment aveugle, vous êtes juste paresseux. Je vais vous donner une leçon gratuite : la vraie cécité, c’est de ne pas voir la valeur du travail honnête. »

La suite après cette publicité

Jean, pris au piège, a ri nerveusement et a répondu : « Vous savez, monsieur, la seule différence entre nous deux, c’est que moi je le fais en plein jour, alors que vous, vous le faites derrière un bureau. »

Et sur cette note, Jean a gardé ses 50 euros, et l’homme d’affaires est parti, réalisant qu’il n’y a pas plus aveugle que celui qui refuse de voir ses propres défauts.

DÉCOUVREZ TOUTES LES BLAGUES DU TRIBUNAL DU NET ICI

La suite après cette publicité

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.