Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Blagues

Blague du jour : Un homme est convoqué au centre des impôts

Publié par Hannah Maline le 20 Juin 2024 à 17:03
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Chaque jour, le Tribunal du Net vous raconte une blague qui vous fera rire à coup sûr. Si elle vous plaît, partagez-la à vos amis et à votre famille !

La suite après cette publicité

Blague du jour : Un trader a un accident avec sa toute nouvelle Porsche Blague du jour : Un trader a un accident avec sa toute nouvelle Porsche Blague du jour : Un trader a un accident avec sa toute nouvelle Porsche

La suite après cette vidéo

Un homme est convoqué au centre des impôts pour répondre à des questions concernant sa situation fiscale. Sa femme lui conseille de porter des vêtements troués et des chaussures usées.
– Il faut qu’ils pensent que tu es pauvre !

La suite après cette publicité

Intrigué par ce conseil, il demande ensuite à son avocat comment il doit se vêtir :
– Ne vous laissez pas intimider ! Portez votre meilleur costume et votre plus élégante cravate.

Notre homme est bien embarrassé. Avec tous ces conseils, il ne sait donc pas comment s’habiller.
En désespoir de cause, il va voir son ami. Il lui expose son cas, les 2 avis contradictoires et lui demande ce qu’il doit faire.

Son ami lui répond donc :
– Une femme, sur le point de se marier, demande à sa mère ce qu’elle doit porter pour sa nuit de noce. Elle lui dira sans doute de porter une longue chemise de nuit en soie, qui ferme jusqu’au cou. Mais lorsque la future mariée pose la même question à sa meilleure amie, celle-ci lui conseille de porter sa nuisette la plus sexy, avec un décolleté bien plongeant.

La suite après cette publicité

L’homme interrompt soudain son ami :
– Mais qu’est-ce que tout ça a à voir avec les impôts ?
L’ami hoche alors la tête :
– Quels que soient les vêtements qu’elle porte, elle se fait toujours baiser…

DÉCOUVREZ TOUTES LES BLAGUES DU TRIBUNAL DU NET ICI