Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Blagues

La blague du jour : Trois amis croisent un génie et font un vœu

Publié par Killian Ravon le 14 Juin 2024 à 6:32
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Chaque jour, Le Tribunal du Net vous raconte une blague qui vous fera rire à tous les coups. Soyez généreux et partagez-la avec vos proches !

La suite après cette publicité
les-trois-amis-genie-vieux-lampe-foret

image-couple-lit-sexe Blague du jour : un couple fait bruyamment l’amour Blague du jour : un couple fait bruyamment l’amour

Un jour, dans une petite ville, trois amis inséparables — Jean, Paul et Pierre — décident de partir en randonnée. En chemin, ils découvrent une vieille lampe poussiéreuse sur le bord du sentier. Par curiosité, Jean frotte la lampe et, à leur grande surprise, un génie apparait dans un nuage de fumée bleue.

La suite après cette vidéo
La suite après cette publicité

Le génie, un peu rouillé après des siècles de captivité, leur dit : « Merci de m’avoir libéré. En guise de récompense, je vais exaucer trois vœux, un pour chacun d’entre vous. »

Jean, qui est passionné de voyages, s’empresse de dire : « Je veux pouvoir visiter tous les pays du monde sans jamais payer un centime ! » Le génie claque des doigts, et voilà Jean qui disparait instantanément.

Paul, qui est amoureux fou de Marie, une fille de la ville, dit : « Je veux que Marie tombe amoureuse de moi et que nous vivions heureux pour toujours ! » Le génie claque des doigts, et Paul disparait à son tour, probablement en route pour le bonheur éternel.

La suite après cette publicité

Pierre, le dernier, reste pensif. Après quelques minutes, il regarde le génie et dit : « Écoute, tout ça est bien joli, mais j’aimerais vraiment que mes deux amis soient là pour profiter de ce moment avec moi. Alors je souhaite qu’ils reviennent tous les deux ici immédiatement ! »

Le génie claque des doigts, et Jean et Paul réapparaissent, l’air abasourdi et un peu énervé.

Jean s’exclame : « Mais pourquoi as-tu fait ça, Pierre ? J’étais sur le point de visiter Paris ! »

La suite après cette publicité

Paul, furieux, ajoute : « Et moi, j’étais avec Marie dans une villa de rêve ! »

Pierre, un sourire ironique aux lèvres, répond : « Ah, mes amis, vous savez, parfois les meilleurs moments sont ceux qu’on partage tous ensemble… même si c’est juste pour une promenade. »

Le génie, secouant la tête avec amusement, disparait en murmurant : « Ils ne comprendront jamais… »

La suite après cette publicité

Et c’est ainsi que nos trois amis ont appris qu’il faut toujours réfléchir avant de faire un vœu, et surtout qu’il est parfois bon d’apprécier les choses simples de la vie.

DÉCOUVREZ TOUTES LES BLAGUES DU TRIBUNAL DU NET ICI

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.